Chrome 55 boute Flash et économise la RAM

NavigateursPoste de travail

Moins de Flash, des besoins en RAM diminués et 36 failles corrigées sont au menu du navigateur web Google Chrome 55.

Une nouvelle version stable du navigateur web Google Chrome est maintenant accessible. Chrome 55 met l’accent sur le HTML5, qui sera préféré au greffon Adobe Flash sur de nombreux sites web.

Comme promis cet été (voir « Google Chrome va bloquer le contenu Flash dès décembre »), Chrome coupe donc en partie les ponts avec les sites utilisant du Flash. À quelques exceptions près, comme certains grands sites ou ceux basés exclusivement sur cette technologie.

Le butineur de Google réduit également fortement ses besoins en mémoire vive, grâce à une réécriture partielle de son moteur JavaScript V8 (comme évoqué précédemment dans l’article « Chrome va diviser par deux ses besoins en mémoire vive »).

36 vulnérabilités corrigées

Enfin, Chrome 55 élimine 36 failles, dont aucune n’est classée critique. Il n’y a donc pas urgence à mettre à jour l’application, même si cela reste fortement recommandé. La firme verse un total de 70.000 dollars aux personnes ayant découvert ces différentes vulnérabilités.

Chrome continue à régner en maître sur le monde des navigateurs web, avec 63,1 % de parts de marché au cours des trente derniers jours (source : StatCounter). 43,2 % sur les smartphones, où il s’affiche aussi en top position. Sa domination dans le monde desktop est toutefois moins marquée en Europe (53,5 % de parts de marché) et en France (50 %).

À lire aussi :
Chrome : 2 milliards d’utilisateurs et 1 bug
Android + Chrome OS : Andromeda arrivera fin 2017
Edge est mieux sécurisé que Chrome ou Firefox, assure Microsoft

Crédit photo : © Evan Lorne – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur