Nimble Storage : le stockage hybride à l’assaut des grands comptes

Business IntelligenceCloudData & StockageDSIProjetsStockage
3 2 Donnez votre avis

Le spécialiste du stockage hybride, mêlant flash et disque dur, entend bien se faire une place auprès des grands comptes. Fiber Channel, console de supervision, capacité, déduplication rien n’est laissé au hasard pour gagner la compétition.

Rod Bagg, vice-président en charge du support client de Nimble Storage, a pris les habits de VRP pour faire une tournée en Europe. Depuis 6 ans chez le spécialiste du stockage hybride, il a vu l’évolution de la société vis-à-vis du stockage flash. « La plupart de nos concurrents historiques NetApp, EMC, HP sont arrivés tard sur ce marché et nous avons l’avantage d’avoir une base clients importante en étant partis avant eux », souligne le dirigeant en introduction.

Un positionnement pourtant assez particulier que celui de Nimble Storage qui a fait le pari de l’hybride mêlant du stockage flash et du disque dur classique. Un décalage par rapport à la tendance générale qui bascule vers le tout flash. « Toutes les applications n’ont pas besoin du flash et sur celles qui nécessitent de la performance comme les bases de données, le transactionnel, nos solutions affichent des performances aussi bonnes que les baies full flash, avec des temps de latence inférieur à la milliseconde », argumente Rod Bagg. Sur l’entrée de gamme par exemple, Nimble Storage affiche un traitement de 15 000 IOPS. Pour aboutir à cela, il mise sur l’Adaptative flash qui force la copie de certaines données sur les SSD en remplacement du tiering. Il s’appuie également sur la NVRam pour économiser de l’écriture sur les SSD. On ajoute à cela une triple parité pour la protection des données. Un discours bien entendu par les clients et qui a permis à Nimble Storage d’afficher une croissance à deux chiffres ces derniers trimestres.

Une orientation Grands Comptes affichée

Reste que traditionnellement orienté vers les PME, la jeune pousse du stockage toque aux portes des grandes entreprises. Pour mener à bien cette stratégie, Nimble Storage s’est adapté aux exigences de ses clients en supportant par exemple le Fiber Channel. « Nous avons été obligé aussi de rajouter une baie intermédiaire, la CS235, pour disposer d’un portefeuille et d’une gamme de prix plus étoffés sur le Fiber Channel », souligne Christophe Aurélien responsable des ventes pour le marché français. Autre point de développement pour séduire les grands comptes, un partenariat avec Cisco pour promouvoir la plateforme Smart Stack, qui combine les solutions UCS et les services de stockage Nimble Storage. Un petit pas vers la convergence à travers des systèmes intégrés. Rod Bagg souligne néanmoins l’ouverture vers d’autres plateformes, notamment OpenStack.

Autre élément dans la besace du VRP de la start-up américaine, Infosight. Il s’agit d’un service qui, avec l’approbation des clients, collecte des données sur les baies. Un service utile pour les responsables stockage qui ont besoin d’avoir une visibilité sur des éléments comme le capacity planning, les alertes et des tableaux de bord. Des millions de données sont collectées et traitées dans le Cloud de Nimble Storage. Une initiative qui a déjà un an d’existence et qui s’accompagne d’un service de conciergerie pour choyer les responsables stockage des grandes entreprises. En France, Nimble Storage a réussi à séduire une cinquantaine de clients avec l’installation de 80 baies. Le profil des clients est large allant d’un studio de production avec 10 personnes jusqu’à des filiales de Vinci ou d’Alcatel-Lucent.

Et la roadmap ? Rod Bagg est peu disert sur le sujet. Il évoque notamment le renforcement des capacités de stockage avec l’arrivée des disques durs 8 et 10 To. D’ici à la fin de l’année ou au début 2016, la déduplication devrait faire son arrivée. « Aujourd’hui, nous faisons de la compression à la volée. La déduplication n’était pas rentable par rapport à l’utilisation du CPU. Avec les prochaines baies, cette déduplication sera plus accessible », indique Christophe Aurélien.

A lire aussi :

Nimble Storage enrichit son offre de stockage flash hybride
Suresh Vasudevan, Nimble : « Flash nécessite de repenser le stockage »

crédit Photo @bluepix-shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur