Noël 2015 : smartphones qui rient, tablettes qui pleurent

MobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
4 1 Donnez votre avis

Les ventes de smartphones continuent à progresser, et celles des tablettes à régresser. Le grand perdant sur Q4 2015 est dans les deux cas Apple, qui recule de façon significative.

Gartner fait le point sur les ventes mondiales de smartphones en cours du quatrième trimestre 2015. Une période favorable aux terminaux mobiles, puisqu’elle couvre les fêtes de fin d’année.

Avec 403 millions de smartphones vendus, le quatrième trimestre affiche une hausse de 9,7 % par rapport à Q4 2014. Contre toute attente, Gartner voit Samsung en progression de 14,2 %, avec 83,4 millions de smartphones écoulés. Les parts de marché du géant coréen montent ainsi à 20,7 %, ce qui lui permet de dépasser Apple et de prendre la tête du classement.

Dans le même temps, l’iPhone perd de sa superbe, avec 71,5 millions d’unités vendues, -4,4 % sur un an. C’est la première baisse des ventes de l’iPhone depuis son lancement. Apple ne dispose dorénavant plus que de 17,7 % de parts de marché.

Huawei bondit de plus de 50 %

Huawei pointe en troisième position du classement, avec 8 % de parts de marché, 32,1 millions de smartphones vendus et une progression exceptionnelle de 52,7 %. C’est tout l’inverse pour le couple Lenovo-Motorola, dont les ventes cèdent 17,6 %, avec 5 % de parts de marché et 20 millions de smartphones distribués.

Xiaomi aurait pu profiter de cette faiblesse, mais il rate la bonne affaire. Le constructeur, très dynamique jusqu’alors, a perdu de sa puissance en fin d’année 2015, du fait de la crise chinoise et de la riposte des autres constructeurs. Résultat : 18,2 millions de smartphones vendus ; -2 % ; 4,5 % de parts de marché.

C’est bien entendu Android qui domine le monde des smartphones, avec 80,7 % de parts de marché. C’est 4,7 points de mieux que sur Q4 2014. iOS arrive en seconde position, avec 17,7 % de parts de marché. Windows ne fait plus recette sur les smartphones. Il n’affiche ainsi que 1,1 % de parts de marché, contre 2,8 % un an plus tôt. Même dégringolade pour BlackBerry OS, qui passe de 0,4 % à 0,2 % de parts de marché.

Apple reste le champion des tablettes

Du côté des tablettes, les chiffres d’IDC liés à l’Europe de l’Ouest viennent de tomber pour le quatrième trimestre 2015. Avec 14 millions de tablettes vendues, le marché se contracte de 10,1 % par rapport à la même période de l’année précédente. La descente aux enfers semble se poursuivre pour les tablettes, malgré l’arrivée de nouveaux formats comme les convertibles ou les terminaux à grand écran.

Apple subit ce phénomène de plein fouet, avec une baisse de 24,6 % de ses ventes et 24,8 % de parts de marché. Le constructeur américain reste toutefois devant Samsung, qui limite la casse : -5 % d’unités distribuées et 17 % de parts de marché. Amazon s’en sort très bien, du fait de l’arrivée d’offres Fire low cost : +132 % de ventes et 8,9 % de parts de marché. La firme passe ainsi devant Lenovo (+5,4 %, 6 % de PDM) et Asus (-36,2 %, 5 % de PDM), le grand perdant des fêtes de fin d’année.

IDC souligne la montée des tablettes convertibles en ordinateur classique (et vice versa). Il s’en était vendu 800.000 sur Q4 2014, pour 2,6 millions sur Q4 2015, soit 20 % des ventes de tablettes. Ces terminaux mobiles, plus onéreux, permettent de la limiter la baisse du marché en valeur à seulement 1,8 %.

À lire aussi :
Fort repli prévu sur le marché des tablettes au premier trimestre 2016
Smartphones 4G low cost à moins de 80 euros, l’offre s’étoffe
Freedom 251, le vrai faux smartphone indien low cost à 3,3 €

Crédit photo : © Jakub Za – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur