Nokia rejoint l’Open Compute Project

CloudDatacentersOperateursRéseaux
3 5 Donnez votre avis

En rejoignant l’organisation dédiée à la construction de datacenters optimisés, Nokia espère améliorer le rendement énergétique de son offre Cloud AirFrame.

L’Open Compute Project (OCP) accueille un nouveau membre : Nokia Networks. L’équipementier finlandais rejoint les rangs de l’organisation en tant que membre Gold. Une manière de montrer son engagement dans sa volonté d’ouvrir l’accès à ses solutions dédiées au Cloud. Rappelons que, à l’initiative de Facebook, l’OCP propose aux différents acteurs de l’industrie IT de partager les techniques de conception des datacenters dans l’objectif de définir l’infrastructure informatique la plus optimale possible en matière de consommation énergétique.

C’est dans cet esprit que Nokia entend travailler avec l’organisation pour fournir des variantes de sa solution AirFrame Data Center. Présenté en juin dernier, AirFrame entend faire le pont entre technologies IT x86 et les solutions de classe opérateur dans le but, notamment, d’accélérer le déploiement de services Cloud évolutifs au service des besoins télécoms. En proposant une offre convergée réseaux, capacité de calcul et alimentation, évolutive entre une poignée de nœud à un déploiement hyperscale, AirFrame est en mesure d’offrir des capacités supplémentaires que les opérateurs pourraient proposer aux entreprises dont les besoins débordent de leurs propres capacités internes, comme a pu le montrer Nokia le mois dernier à l’occasion de l’Oracle Open World à San Francisco.

Intégrer les pratiques d’OCP dans AirFrame

Pour mieux répondre à ces besoins spécifiques, Nokia travaillera dans le cadre de l’OCP à permettre à l’ensemble des équipements estampillés OCP de supporter ses fonctionnalités réseau virtualisées (NFV) mais aussi à accueillir des NFV tierces. AirFrame bénéficiera en retour des améliorations dégagées par le travail des membres de l’OCP sur les modèles de refroidissement et sur le PUE (part de l’énergie réellement utilisée par les équipements informatiques par rapport au total consommé). L’idée étant, pour Nokia, de proposer une solution la plus optimale possible à ses clients opérateurs qui investissent aujourd’hui dans des technologies réseau pour dix ans au moins.

Henri Tervonen, vice-président responsable de l’architecture mobile large bande, ne dit pas autre chose : « Intégrer les meilleures pratiques d’OCP dans notre Solution AirFrame Data Center apportera une valeur significative pour nos clients en recherche d’une conception du datacenter associée à la capacité de servir des workloads très exigeants de la manière la plus rentable. » Un moyen pour Nokia, de pénétrer le monde de l’entreprise, indirectement pour le moment.


Lire également
Réseau : Facebook nargue Cisco et Juniper avec son switch Wedge
Facebook accusé de plagiat sur la conception des datacenters
Nokia se voit en rempart occidental à Huawei

Crédit Photo: cybrain-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur