Nokia se renforce dans l’auto configuration de réseaux avec Eden Rock

4GGestion des réseauxMobilitéOperateursRéseaux
1 0 Donnez votre avis

Nokia Networks annonce l’acquisition de Eden Rock, une société qui a développé une technologie SON permettant l’auto configuration des réseaux dans les environnements hétérogènes et multi-fournisseurs.

L’acquisition pour 15,6 milliards d’euros d’Alcatel-Lucent, qui sera finalisée début 2016 dans le futur Nokia Corporation, n’empêche pas la firme norvégienne de poursuivre ses emplettes. Sa division Networks vient d’annoncer l’acquisition de Eden Rock Communications.

Créé en 2007, Eden Rock a développé Eden-NET, une solution d’auto configuration (SON pour Self Organizing Network) pour les réseaux mobiles hétérogènes et multi-fournisseurs. Une technologie, développée à partir de zéro et protégée par 26 brevets délivrés et plus de 70 déposés, qui vise à accroître les performances du réseau, faciliter la coexistence entre les différentes ressources spectrales, permettre des économies lors des déploiements de nouveaux réseaux, améliorer l’expérience utilisateur final, etc. En un mot améliorer la valeur de l’infrastructure sans fil pour les opérateurs. A ce jour, Eden-NET a été déployé sur 1 million de stations cellulaires environ (GSM, UMTS et LTE) utilisées par 60 millions d’abonnés dans le monde.

5 milliards d’euros en 2018

Eden-NET viendra compléter l’offre SON interne de Nokia (iSON) et s’inscrit comme une « excellente base pour construire des solutions SON pour les besoins d’une large frange du marché ». Un marché estimé à 5 milliards d’euros d’ici 2018 selon IHS Infonetics.

« Avec cette combinaison de capacités, nous allons traiter efficacement un point délicat pour les clients : l’optimisation automatique des réseaux hétérogènes dans un environnement multifournisseurs, note Peter Patomella, vice-président des produits CEM et OSS chez Nokia Networks. En combinant nos produits en un seul, nous allons accélérer la livraison d’une solution dédiée à ce problème. » « Il y a une forte demande des opérateurs pour une solution SOM éprouvée avec des technologies de rupture, un framework ouvert et des capacités de classe opérateur », renchérit Charles Immendorf, CEO, Eden Rock.

La finalisation de l’opération est programmée pour le troisième trimestre 2015. Les employés de Eden Rock intégreront les équipes de Nokia Networks à Seattle. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé,


Lire également
Nokia restructure sa division Technologies
Nokia s’interroge toujours sur l’avenir de HERE
Nokia franchit les 10 Gbit/s de bande passante pour la 5G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur