Poste de travailSmartphones

Nokia sort du Top 5 des vendeurs de smartphones

téléphones mobiles smartphones (crédit photo © Rido - Fotolia.com)
3 1

Le marché des terminaux mobiles reprend des couleurs au troisième trimestre. Notamment porté par les ventes de smartphones qui profitent avant tout à Samsung et Apple.

Le marché des téléphones mobiles repart à la hausse après deux trimestres de baisse consécutifs. Selon IDC, il s’est vendu 444,5 millions de terminaux mobiles au cours du troisième trimestre 2012, contre 434,1 millions un an plus tôt. Soit une hausse annuelle de 2,4 %.

Ventes mondiales de smartphones au 3e trimestre (source IDC)Un marché tiré par la vente de smartphones qui s’élève sur la période à 179,7 millions d’unités. Contre moins de 124 millions en 2011. Soit une progression annuelle de 45,3 %.

100 % de hausse pour Samsung

Une progression qui profite principalement à Samsung. Le constructeur coréen voit ses ventes passer d’un peu plus de 28 millions d’unités en 2011 à plus de 56,3 millions en 2012.

Soit une hausse spectaculaire de 100,4 %. Le succès du Galaxy S3 permet à Samsung de s’accaparer 31,3 % du marché des smartphones. Et de confirmer sa place de vendeur numéro 1 avec 105,4 millions de téléphones vendus sur la période, soit 23,7 % du marché total.

Les attaques en justice d’Apple n’ont donc pas freiné l’appétit de son concurrent asiatique. Néanmoins, la firme de Cupertino continue sa progression bien que dans une moindre mesure : +57,3 % avec près de 27 millions d’iPhone vendus.

Soit 15 % du parc mondial des smartphones. Un résultat d’autant plus remarquable que les ventes de l’iPhone 5, commercialisé le 21 septembre, entreront dans le calcul du 4e trimestre principalement.

La chère transition de Nokia

Ventes mondiales de téléphones mobiles au 3e trimestre (source IDC)RIM (Research In Motion), ZTE et HTC suivent respectivement avec 7,7, 7,5 et 7,3 millions de smartphones vendus. Dans le lot, seul ZTE progresse et pas qu’un peu : +82,9 % contre -34,7 % pour les BlackBerry et -42,5 % pour HTC.

Ce dernier semble payer chèrement son recul sur le marché américain, malgré le bon accueil des modèles One X et EVO 4G. Quant à RIM, le constructeur est lui aussi en transition dans l’attente du prometteur BlackBerry 10 pour début 2013.

Et Nokia ? Pour la première fois depuis 2004, le constructeur finlandais sort du Top 5 des vendeurs de smartphones d’IDC. La transition vers Windows Phone n’a pas encore porté ses fruits.

« La transition de Symbian à Windows Phone a amplement donné l’occasion aux concurrents de voler des parts à Nokia au cours des 18 derniers mois, souligne Kevin Restivo, analyste chez IDC. Cependant, le marché des smartphones est encore relativement embryonnaire, ce qui signifie que tous les constructeurs et systèmes d’exploitation ont assez de place pour s’épanouir, y compris Nokia. »

Motorola disparu

Nokia conserve néanmoins sa place de numéro 2 des vendeurs de terminaux mobiles même si, sur ce terrain, le constructeur finlandais continue de perdre du terrain. Avec moins de 83 millions de téléphones vendus, Nokia recule de plus de 22 %. Et ne détient plus que 18,7 % du marché.

C’est toujours mieux que LG qui, avec 14 millions d’unités, voit ses ventes plonger de 33,6 % pour à peine plus de 3 % du marché, juste devant ZTE. Motorola, pour sa part, n’apparaît nulle part.

Crédit photo © Rido – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – connaissez-vous l’histoire de Nokia ?