Nokia pousse les réseaux des opérateurs vers la perfection avec AVA

Big DataCloudData & StockageGestion des réseauxMobilitéOperateursRéseaux
3 3 Donnez votre avis

Avec AVA, la plate-forme Cloud de services cognitifs, Nokia fait un pas supplémentaire vers le réseau programmé et automatisé.

En amont du Mobile World Congress (MWC) 2016 de Barcelone, Nokia confirme toujours plus son implication dans les services Cloud. L’équipementier finlandais, désormais renforcé, depuis le 14 janvier, des actifs et équipes franco-américaines d’Alcatel-Lucent, annonce une plate-forme cognitive en mode Cloud en direction des opérateurs.

Basculer le réseau en mode cognitif

Baptisée AVA (pour Automation, Virtualization and intelligent Analytics), la plate-forme entend combiner Big Data, stockage, analytique, machine learning et automatisation poussée pour améliorer les performances des réseaux des opérateurs jusqu’à un point « proche de la perfection », avance l’équipementier. Ava « permet aux opérateurs de s’éloigner de la traditionnelle gestion réactive du réseau à une approche cognitive qui prédit les défauts et les résout rapidement », ajoute Nokia. Autrement dit, automatiser au maximum les opérations réseau pour « préparer les opérateurs pour les futures exigences du monde programmable ».

AVA combine un ensemble de services déjà proposés par Nokia dont Care Services (surveillance), Network Implementation (construction), Network Planning and Optimization (optimisation) et Managed Services (gestion). L’équipementier en promet d’autres pour plus tard, sans préciser lesquels, mais probablement en rapport avec l’intelligence artificielle et l’offre personnalisée.

Identifier les anomalies plus rapidement

La solution supporte une large gamme d’équipements multi fournisseurs d’indicateurs de performance communs (KPI) et s’appuie sur une base de données alimentée par les capteurs réseau et OSS (système de support opérationnel). Sécurisés, les processus assurent l’activation et le déclassement des services dont la rapidité d’exécution permettrait de ramener à quelques heures les livraisons des services contre plusieurs semaines précédemment. L’un des services, Predictive Care for Packet Core, a été déployé chez China Mobile, pour automatiser la surveillance de 3000 KPI. Il en ressort une amelioration de 98% dans l’identification des anomalies réseau. Et l’origine de leur cause peut être décelée 93% plus rapidement que sans le service, assure Nokia à titre d’exemple.

Autant de solutions qui visent à améliorer l’expérience client et sa satisfaction en répondant aux besoins de réactivité des opérateurs alors que l’industrie télécom converge toujours plus vers le monde IT et les réseaux pilotés par logiciels. AVA aura, sans aucun doute, un rôle majeur à jouer dans la mise en œuvre de la 5G et l’explosion de l’Internet des objets (IoT).


Lire également
Nokia franchit les 11 Gbit/s sur le réseau cuivre de Deutsche Telekom
IoT : Nokia lance le premier test LTE-M
Ericsson booste les réseaux 2G, 3G et 4G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur