Télégrammes : Nougat sur LG V20, Orange Afrique est une banque, Bug Bounty pour Yelp, Sodexo achète Inspirus

LogicielsMobilitéOperateursPolitique de sécuritéRéseauxSécuritéSmartphones
1 2 Donnez votre avis

Pas de risque de censure comme pour Envoyé Spécial, vous êtes libres de lire les télégrammes du soir.

  • Le LG V20, c’est du Nougat. LG a choisi la Californie pour dévoiler son nouveau smartphone haut de gamme, quelques heures avant le levé de rideau sur l’iPhone 7 d’Apple. Le V20 et son écran 5,7 pouces se distinguent comme étant le premier smartphone Android à adopter Nougat, la version 7.0 de l’OS mobile (au-delà des mises à jour vers les Nexus de Google, bien entendu). LG a mis l’accent sur les fonctions multimédia et particulièrement sur l’appareil photo doté d’un double capteur dorsal. L’un dispose d’un objectif à 135 degré pour 5 millions de pixels, et l’autre propose des usages plus standards sur un capteur de 16 Mpx. Le constructeur abandonne l’aspect modulaire du G5 au profit d’un second écran bandeau en façade. Le son n’est pas oublié avec la présence d’un DAC (convertisseur numérique vers analogique) 32 bits. Le tout dans une configuration haut de gamme à base de processeur Qualcomm Snapdragon 820, 4 Go de RAM et 64 Go de mémoire flash. Pour l’heure uniquement disponible aux Etats-Unis et en Corée du Sud, précise ITespresso.fr.
  • Orange renforce son activité bancaire en Afrique. Orange accélère sur ses activités de services financiers en Afrique. Après avoir obtenu, début 2016, l’agrément d’Etablissement de Monnaie Electronique (EME) dans quatre pays (Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire et Guinée), ce qui lui permet d’opérer les yeux fermés sont service de transfert d’argent Orange Money, l’opérateur se dote aujourd’hui d’une nouvelle structure, le Cecom. Basé à Abidjan en Côte d’Ivoire, ce Centre d’Expertise en Conformité Orange Money vise à garantir la maîtrise des risques sur le périmètre d’activité des EME dans chacun des pays couverts. Dans ce cadre, il constitue, après les EME, un second niveau de contrôle de l’activité d’Orange Money. Une façon de consolider une activité qui devient de plus en plus stratégique pour l’opérateur. En Côte d’Ivoire, elle compte désormais jusqu’à 10% du chiffre d’affaires d’Orange. Le groupe espère générer plus de 200 millions d’euros d’ici à 2018 dans la zone Afrique-Moyen Orient.
  • Yelp lance son Bug Bounty. Le site de recommandations et d’avis se lance dans la chasse aux bugs. Pour cela, Yelp a fait confiance à la plateforme HackerOne, spécialisée dans la mise en œuvre de ce type de programme. Ce dernier ne concerne pas uniquement la page principale du site, mais aussi les apps, le moteur de réservation, les blogs, le support client et les API. Pour les plus talentueux, le programme prévoit une rémunération pouvant aller jusqu’à 15 000 par découvertes. Yelp assure un minimum de 100 dollars pour la découverte de failles. Le site web rejoint ainsi beaucoup d’autres acteurs qui se sont lancés dans la recherche de bugs.
  • Sodexo a de l’appétit… dans le logiciel. Le groupe français Sodexo, avant tout connu pour ses activités dans la restauration collective, annonce avoir mis la main sur un éditeur de logiciels américain, Inspirus. Basée à Fort Worth et employant 120 personnes, cette société est spécialisée dans les solutions permettant de gérer la motivation des salariés (via par exemple des programmes d’attribution de chèques cadeaux). Le montant de l’acquisition n’a pas été dévoilé. Il y a deux ans, Sodexo mettait la main sur un autre éditeur présent sur le même segment, l’anglais Motivcom repris pour environ 49 millions d’euros. En 2015, l’activité de Sodexo spécialisée dans la gestion de la motivation des salariés progressait de 9,5 % sur un an, à 827 millions d’euros. 65 % de ce total provenait de programmes numériques.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur