Numericable-SFR : Redressement confirmé et hémorragie des clients mobiles

4GFibreMobilitéOperateursRéseaux
3 73 2 commentaires

Les résultats du groupe Numericable-SFR montrent un redressement financier indéniable, mais l’hémorragie des abonnés mobiles a été importante avec plus d’1,1 million de clients perdus.

On oublie le rachat de Bouygues Telecom et on se concentre sur l’intégration de SFR. C’est déjà pas mal. Le redressement financier du groupe Numericable-SFR (propriété d’Altice) se confirmerait sur fond de restructuration interne pour assainir l’exploitation mais c’est plus inquiétant au niveau de la base clients.

Sur le deuxième trimestre 2014, le groupe télécoms a réalisé un chiffre d’affaires de 2,78 milliards d’euros, en baisse de 2,4% par rapport à la même période l’an passé. La chute du CA est moins accentué que celle observée sur le premier trimestre 2015 (-4,6%).

Quasiment tous les segments d’activité sont en baisse par rapport à l’an passé: grand public (-2,3%) à 1,91 milliard d’euros, fixe (-1,5%), mobile (-2,9%) et entreprises (- 3,9%). Seule la partie Wholesale (vente de gros) progresse un peu (+ 0,9%). L’EBITDA ajusté (qui permet de voir si la gestion au jour le jour dégage du bénéfice) progresse dans le bon sens : +19%, ce qui permet de dépasser le milliard d’euros. Le taux de marge EBITDA progresse de 6,8 points à 38%.

Bonne nouvelle sur le front du résultat net : +79 millions à la fin du deuxième trimestre (contre -116 millions d’euros à la fin de la période similaire en 2014). C’est plus flagrant en ayant une vue semestrielle : perte nette de 83 millions d’euros sur le premier semestre 2014 mais + 895 millions d’euros à fin juin 2015.

Le groupe Numericable-SFR (propriété d’Altice) ne communique pas sur la dimension EBIT (résultat d’exploitation). Du coup, on a du mal à avoir une idée sur les marges. Mais on aura le temps d’en reparler au regard de l’effort à fournir pour assainir les comptes mais cela pourrait aller vite : 200 millions d’économies ont été réalisées sur le seul premier trimestre. L’endettement demeure à un niveau important qui dépasse les 12 milliards.

SFR a perdu 1,1 million de clients sur un an

A la fin du premier trimestre, le groupe totalise 21,9 millions de clients mobiles : c’est une perte de 1,1 million clients sur un an. La couverture 4G se poursuit mais SFR est en retard face à Orange et Bouygues Telecom : 58% de la population couverte (+8 points par rapport à début 2015). D’ici la fin de l’année, le groupe devrait se situer dans la fourchette 65 – 70%. Alors qu’Orange affiche déjà un déploiement touchant 76,5% de la population.

C’est le point fort de Numericable en raison de son statut de câblo-opérateur : son avance dans la diffusion du très haut débit. L’opérateur revendique une base globale de 6,4 millions de foyers abonnés au haut débit, « dont 1,66 million à la fibre », selon ITespresso.

En un an, l’opérateur a installé 1,1 million de prises supplémentaires THD sur le territoire. Il devrait être en mesure d’aligner 7,7 millions de prises d’ici la fin de l’année.

Mais le niveau d’investissement faiblit : 409 millions d’euros pour T2 2015 (soit 14,7% du CA) contre 456 millions d’euros à la même période l’an passé (456 millions d’euros soit 16% du CA trimestriel).

Pour le grand public, le groupe opère sous les marques Numericable, SFR, RED by SFR et Virgin Mobile.

Pour l’entreprise, il opère sous les marques SFR Business Team, Completel et Telindus (190 000 entreprises clientes).

A lire aussi :

SFR-Numericable réclame 512 millions d’euros de préjudices à Orange
Les concurrents de Numericable-SFR veulent lui interdire le mot fibre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur