Le GPU Tesla P100 de Nvidia arrive en PCI Express

CloudComposantsPoste de travailServeurs
Nvidia Tesla P100
2 2 Donnez votre avis

L’accélérateur Tesla P100 est annoncé en mouture PCI Express, exploitable dans des supercalculateurs, serveurs et workstations traditionnels.

Le Tesla P100 de Nvidia est la star des configurations Power8, avec sa configuration NVLink proposant une puissance extrême : 5,3 téraflops en double précision ; 10,6 téraflops en simple précision ; 21 téraflops en demi-précision. Voir à ce propos notre précédent article « Nvidia met 5,3 téraflops DP de puissance dans un unique GPU ».

La société décline aujourd’hui cette offre sous la forme de cartes PCI Express, qui pourront être installées dans des serveurs et stations de travail traditionnels. La puissance est légèrement plus basse : 4,7 téraflops en double précision ; 9,3 téraflops en simple précision ; 18,7 téraflops en demi-précision. Ceci est dû à une fréquence de fonctionnement plus faible qu’en mode NVLink, liée à une consommation électrique plafonnée à 250 W.

Deux configurations sont proposées : une équipée de 16 Go de RAM à 720 Go/s (comme sur la carte en NVLink) et une seconde pourvue de 12 Go de RAM à 540 Go/s.

Mise à jour prévue pour le Piz Daint

Ces cartes au format PCI Express pourront être utilisées pour upgrader une configuration existante. Le cluster suisse Piz Daint, crédité d’une puissance de calcul de 6,3 pétaflops (8e place mondiale), va ainsi adopter des Tesla P100, ce qui permettra de plus que doubler sa capacité de traitement effective. Il se verra ainsi catapulté en 5e place du top500 des ordinateurs les plus rapides de la planète.

À lire aussi :
Nvidia met un ordinateur de 1 téraflops dans une carte de crédit
La GeForce GTX 1080 de Nvidia, tout en puissance
Nvidia rehausse les capacités de son offre Grid


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur