Nvidia met 11 téraflops de puissance dans Titan X version Pascal

ComposantsPCPoste de travail
Nvidia Titan X
3 2 Donnez votre avis

La carte graphique Nvidia Titan X en version Pascal affiche une puissance extrême : 11 téraflops en simple précision ; 44 téraops.

Jen-Hsun Huang, CEO de Nvidia, vient de lever la voile sur la carte graphique la plus puissante du constructeur, la nouvelle version de la Titan X. Une offre équipée d’un GPU de l’engeance Pascal, gravé en 16 nm et embarquant un record de 12 milliards de transistors.

La Titan X version Pascal est avant tout dédiée au monde du jeu, mais ceux utilisant des logiciels de modélisation 3D (et pouvant se passer des certifications des éditeurs) pourront la préférer aux solutions professionnelles de la firme, plus onéreuses à performances égales. Reste que la Titan X de nouvelle génération coûte quand même la bagatelle de 1200 dollars HT, soit environ 1300 euros TTC.

Aussi pour le calcul et le deep learning

La Titan X pourra également proposer ses services dans le cadre de calculs massivement parallèles, avec ses 11 téraflops de puissance de calcul en simple précision (3584 cœurs Cuda à 1,42/1,53 GHz) et ses 12 Go de GDDR5 (480 Go/s de bande passante). La puissance de calcul sur les nombres entiers, un élément intéressant pour les applications de Deep Learning, atteint des sommets : 44 téraops.

Attention toutefois, car la puissance en double précision tombe fortement (à peine plus de 0,34 téraflops). Cette solution n’est donc pas une remplaçante complète de l’offre Tesla P100.

Arrivée programmée le deux août pour cette nouvelle solution extrême.

À lire aussi :
Le GPU Tesla P100 de Nvidia arrive en PCI Express
La GeForce GTX 1080 de Nvidia, tout en puissance
Nvidia met 5,3 téraflops DP de puissance dans un unique GPU


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur