Obama enrôle la Silicon Valley contre l’embrigadement terroriste en ligne

CyberguerreRégulationsSécurité
7 10 Donnez votre avis

Après les attentats de Paris et San Bernardino, la Maison Blanche appelle à nouveau les dirigeants des Gafa à coopérer et forme un groupe de travail pour mieux combattre l’extrémisme violent.

L’administration Obama multiplie les rencontres avec le secteur privé depuis les attentats qui ont endeuillé Paris en France et San Bernardino en Californie l’an dernier. Son but : mieux combattre la propagande terroriste. Trois personnalités proches de Barack Obama – Denis McDonough, chef de cabinet de la Maison Blanche, Lisa Monaco, conseillère pour la sécurité intérieure, et Megan Smith, Chief Technology Officer (CTO) de la Maison Blanche – se sont entretenues à ce sujet, vendredi 8 janvier à San Jose, avec des dirigeants d’Apple, Facebook, Twitter et d’autres entreprises.

La rencontre a duré plus de deux heures. Elle a été l’occasion, pour la Maison Blanche, de réaffirmer la nécessité d’une coopération de la Silicon Valley dans la lutte contre le terrorisme et de promouvoir la lutte en ligne contre la propagande de l’État Islamique et d’autres organisations terroristes. Et ce, notamment, en donnant plus de visibilité aux personnalités de confiance, capables de contrer le discours de l’EI qui recrute et planifie des attaques en s’appuyant sur Internet et ses outils.

Washington et Paris contre le terrorisme et l’extrémisme violent

Parallèlement à cette rencontre, le porte-parole du Conseil national de sécurité des Etats-Unis, Ned Price, a confirmé la formation d’un groupe de travail destiné à harmoniser les forces fédérales américaines pour mieux lutter contre l’extrémisme violent (Countering Violent Extremism Task Force). Afin de prévenir la radicalisation et l’embrigadement d’individus à risque sur le territoire américain comme à l’international, la task force va regrouper des agents fédéraux du Département de la Sécurité intérieure, du Département de la Justice, du FBI et du NCTC (National Counterterrorism Center). La Silicon Valley est appelée à contribuer aux efforts engagés. En France, le gouvernement a également exhorté les Gafa à collaborer, tout en intensifiant sa lutte contre le cyberterrorisme.

Lire aussi :

Cybermenaces : Obama demande la coopération des entreprises… malgré la NSA
Après les attaques à Paris, l’EI déploie sa propagande sur le Darknet

crédit photo © lagarto film / Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur