Online livre une Dedibox Power8 IBM

Big DataBusiness IntelligenceCloudData & StockageDSIProjetsServeursVirtualisation
Dedibox Power8
7 45 2 commentaires

La Dedibox Power8 est un serveur dédié surpuissant, mais aussi très cher. Une offre extrême, pour la virtualisation massive et l’analytique Big Data.

L’hébergeur Online (filiale d’Iliad/Free) ajoute des serveurs Power8 à son catalogue. La société a opté pour des IBM Power Systems S822L, des machines surpuissantes, mais également louées au prix fort : 1599,99 euros HT par mois et 1500 euros HT de frais d’installation !

La puissance est toutefois au rendez-vous de la Dedibox Power8, avec la présence de deux processeurs cadencés à 3,026 GHz, soit 24 cœurs physiques (192 threads). De quoi lancer un très grand nombre de machines virtuelles simultanément. Et le reste est à l’avenant : 512 Go de DDR3 ECC, épaulés par 192 Mo de cache L3, 2 SSD de 400 Go et 6 disques SAS 10K de 1,2 To en RAID 5.

Côté connectivité, la machine propose quatre ports Ethernet Gigabit. Online fournit pour sa part 1 Gb/s de bande passante garantie avec ce serveur extrême. Contre toute attente, et malgré son prix, cette solution semble trouver preneur. Online affichait un stock de 5 Dedibox Power8 vendredi, pour 3 ce lundi matin.

Pour DB2, SAP et la virtualisation

« Outre leur excellence dans les charges de travail commerciales telles que la base de données DB2 et les applications SAP, la technologie de processeur Power fait également partie des meilleurs superordinateurs d’aujourd’hui », rappelle Online. Cette technologie est en effet présente des produits grand public, comme des consoles de jeux, jusqu’à des supercalculateurs, via l’offre BlueGene d’IBM.

La Dedibox Power8 fonctionne sous PowerKVM, un OS Linux dédié spécifiquement à la virtualisation. C’est donc avant tout le domaine de la consolidation des charges de travail au travers de la virtualisation massive qui est visé ici. À bien des égards, c’est également le moyen le plus simple de justifier le prix d’un tel serveur. Reste à déterminer si les 24 cœurs / 192 threads à 3 GHz de cette machine peuvent aller concurrencer cinq Dedibox WOPR 2015 Gen2, affichant 100 cœurs / 200 threads Xeon E5 v3 à 2,6 GHz.

En plus de la virtualisation, la Dedibox Power8 devrait trouver des débouchés dans des secteurs plus classiques, applications SAP en tête, mais également sur de nouveaux workloads. Rappelons en effet que la large bande passante de ce serveur lui permet d’aborder sereinement des marchés comme le Big Data. Les solutions analytiques pourraient également profiter de la technologie Watson, laquelle s’appuie sur des puces Power.

Un concurrent… pour OVH

Avec cette offre, Online emboîte le pas à OVH. Ce dernier propose en effet des Power8 en location depuis près d’un an déjà via sa filiale RunAbove. Les utilisateurs peuvent utiliser des machines virtuelles disposant d’un cœur (8 threads, 4 Go de RAM, 10 Go de disque en Raid) pour 32 dollars par mois, ou un serveur complet (22 cœurs, 176 threads, 48 Go de RAM, 480 Go de disque en Raid) pour 700 dollars par mois.

Les deux plus gros hébergeurs français affichent donc maintenant du Power8 dans leur catalogue. Online garde toutefois une tête d’avance à la course à l’innovation, en proposant également des serveurs ARM, via l’offre Scaleway.

À lire aussi :
Le Power8 d’IBM surclasse le x86 sur les marchés financiers
MariaDB Enterprise part à la conquête des serveurs Power8
OVH invite Docker et Power8 dans ses offres cloud

Crédit photo : © IBM (CC BY-NC-ND 2.0)

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur