L’Open Data s’imposera aux bornes pour voitures électriques

GouvernanceRégulationsRéseaux
3 13 Donnez votre avis

La France veut obliger les gestionnaires de bornes de recharge pour voitures électriques à mettre à disposition des données sur leurs infrastructures (localisation, caractéristiques, disponibilité).

Bien décidée à étendre l’ouverture des données aux points de recharge pour véhicules électriques déployés sur son territoire, la France précise ses objectifs dans un projet de décret transposant la directive 2014/94/UE et transmis mardi 15 mars à la Commission européenne.

Il s’agit pour le gouvernement français d’imposer à l’ensemble des gestionnaires de bornes de recharge ouvertes au public dans le pays, la mise à disposition d’informations pratiques sur les infrastructures concernées (caractéristiques techniques, localisation géographique, disponibilité, nom de l’opérateur…) sur le portail national des données : data.gouv.fr.

D’autres jeux de données sur data.gouv.fr

Ces données seront accessibles à tous les utilisateurs, « sous les formats en usage sur cette plate-forme et sous licence ouverte permettant la réutilisation libre de ces données ». Le texte, repéré par NextINpact, vise plus largement « à uniformiser l’ensemble des dispositions applicables en France relatives aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques et intègre formellement diverses mesures réglementaires issues de la directive 2014/94/UE du Parlement européen et du Conseil du 22 octobre 2014 sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs ».

Notons, par ailleurs, que le fichier consolidé de bornes de recharge pour véhicules électriques (IRVE) est déjà disponible sur data.gouv.fr au format CSV.

Lire aussi :

Open Data : La Poste livre dataNOVA aux internautes

203 millions de voitures connectées « upgradables » à distance en 2022

crédit photo © hinterhof / Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur