L’Open edX Hack France dédié aux MooC a séduit 180 développeurs

DéveloppeursProjets
0 53 Donnez votre avis

30 équipes de développeurs ont participé au premier hackathon dédié aux Mooc en France. Le projet de quiz vidéo de l’équipe « Gutenberg et Bruxelles » a remporté le premier prix.

Organisé par France Université Numérique (FUN), edX et IONISx (IONIS Education Group), l’évènement Open edX Hack s’est déroulé simultanément les 29 et 30 mai 2015 dans 8 villes en France : Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nancy, Rennes, Strasbourg, Toulouse. 180 développeurs, webdesigners et administrateurs système ont participé à cette première édition française d’un hackaton dédié aux MOOC (Massive open online courses, ou cours en ligne ouverts et massifs).

L’évènement a été l’occasion « de créer la dynamique autour du code Open edX (ndlr : utilisé par FUN) », le développement participatif et l’innovation, a déclaré Catherine Mongenet, chargée de mission France Université Numérique à la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP). Il s’agit également de promouvoir de nouveaux talents, élargir la communauté de contributeurs de la plateforme et améliorer l’expérience utilisateur d’Open edX.

Les 7 équipes de développeurs et les projets primés

Au total, 30 équipes ont travaillé pendant 36 heures à l’issue desquelles un jury de 18 spécialistes a distingué les 7 meilleurs projets parmi 21. Le grand prix a été attribué au projet de lecteur vidéo interactif via des quiz intégrés de l’équipe Gutenberg et Bruxelles composée de développeurs de Gutenberg Technology et de l’Université libre de Bruxelles. Après Paris, ils présenteront leur projet à Boston en octobre 2015 lors d’un évènement organisé par edX, plateforme lancée en mai 2012 par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et Harvard University.

Conscient des enjeux, le jury a également récompensé les 6 projets suivants :

EDverywhere (Paris) : un prototype d’app Android pour passer d’un format de contenu à l’autre (vidéo, podcast et texte) sur un même écran ;
2CommonLanguage (Nancy) : un bouton de traduction automatique pour les posts des forums ;
KNOTES (Marseille) : un composant (XBlock) d’annotation dans des vidéos ;
Open Domoscio (Paris) : une API de notification automatique à l’attention des apprenants ;
Sylvaticus Bzh (Rennes) : un dispositif permettant de réorganiser le tableau de bord pour afficher chronologie et progrès ;
Mooker (Bordeaux) : app et moteur de recommandations basées sur les choix de l’utilisateur.

Lire aussi :
Les développeurs passés à la loupe de Stack Overflow
MOOC : l’addiction au numérique gagne la fac de Nantes
Google investit pour révolutionner les MOOC

crédit photo © Kostenko Maxim – Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur