OpenCAPI : IBM, Google et consorts à l’assaut de PCIe et Intel

Big DataCloudComposantsData & StockageDatacentersGestion des réseauxLogicielsOpen SourcePoste de travailRéseauxServeurs
3 24 Donnez votre avis

Plusieurs géants de l’IT, dont IBM et Google, s’associent pour pousser un autre standard réseau pour les serveurs au sein des datacenters, OpenCAPI. Grand absent du projet, Intel.

Une attaque en règle contre PCIe et plus largement contre Intel. L’annonce de la création d’un consortium emmené par IBM, Google et 7 autres acteurs de l’IT* ressemble à une fronde contre la firme de Santa Clara. Ce regroupement veut développer une nouvelle spécification pour augmenter les performances serveurs pour datacenters. Doug Balog, directeur général de IBM Power, a indiqué à Reuters : « Il est clair que dans les datacenters aujourd’hui, il ne faut plus compter sur une seule entreprise pour stimuler l’innovation. » Pas de doute donc sur l’entreprise à abattre.

L’initiative promue est baptisée OpenCAPI pour Open Coherent Accelerator Processor Interface. Il s’agit pour le groupe de créer une interface Open Source capable de gérer une bande passante élevée et une faible latence.

Des produits attendus pour la mi-2017

Le forum annonce déjà un gain de performance x10 par rapport à l’interface PCIe poussée par Intel. OpenCAPI veut accélérer le développement de certains traitements comme le Big Data, le machine learning ou l’analytique.

Les premiers éléments de la spécification OpenCAPI sont attendus avant la fin de l’année et des produits compatibles devraient être dévoilés à la mi 2017. Parmi eux, on retrouvera des serveurs basés sur IBM Power9 et promus par l’OpenPower Foundation, mais aussi des serveurs Zaius co-créés par Google et Rackspace (également sur base OpenPower9). De leur côté, Mellanox et Xilinx (FBGA) présenteront leurs offres compatibles OpenCAPI à la mi 2017.

L’ère des FPGA arrive

Pus généralement, l’initiative OpenCAPI fait partie d’une stratégie déjà présente dans d’autres consortiums comme CCIX et Gen-Z. Par contre, la question de l’accélération est un sujet en pleine croissance notamment à travers le FPGA. OVH va s’en servir pour contrer les attaques DDoS. Intel a racheté Altera en créant une division spéciale nommée Programmable Solutions. Microsoft et Google y réfléchissent aussi.

* les membres du consortium OpenCAPI sont : AMD, Dell EMC, HPE, Mellanox, Micron, Nvidia et Xilinx

A lire aussi :

Facebook repense l’architecture réseau de son dernier datacenter

Le datacenter on a chip se développe

Photo credit: Jemimus via Visualhunt.com / CC BY

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur