OpenShift Dedicated de Red Hat, tout pour le code

CloudDéveloppeursLogicielsOpen SourcePAASProjets
2 10 Donnez votre avis

Red Hat vient de lancer une déclinaison de son PaaS pour séduire les entreprises et les équipes de développement. Un environnement taillé pour un seul objectif, le code.

Red Hat vient de rajouter un étage à son PaaS (Platform as a Service) en lançant OpenShift Dedicated. Cette offre se destine aux entreprises qui ont besoin d’un environnement de développement applicatif avec des exigences de contrôles, sans avoir les contraintes de la gestion du bare metal, dixit l’éditeur.

Concrètement, l’éditeur met à disposition un cluster haute disponibilité avec 5 nœuds, 4 nœuds pour les applications, une bande passante pour gérer les IO de 4 x 12 To (48 To), 100 Go de stockage (en mode SSD et persistent). Ce package est proposé au prix de 48 000 dollars par an. Il est possible de rajouter des nœuds pour 12 000 dollars chacun et de la capacité de stockage 500 Go pour 3 000 dollars. A noter qu’OpenShift Dedicated peut s’installer sur les propres serveurs de l’entreprise (en mode on premise) ou bien être hébergé sur Amazon Web Services (AWS).

Une orientation conteneur assumée

Sur la partie logicielle, le service comprend les conteneurs Docker et l’outil d’orchestration Kubernetes. Elle s’adosse sur la version OpenShift Entrerpise 3 que Red Hat avait présenté en juin dernier lors de son évènement annuel en épousant résolument la technologie des conteneurs. Les utilisateurs peuvent également s’appuyer que les solutions de JBoss Middleware. Côté protection, OpenShift Dedicated fournit plusieurs paramétrages pour l’administration et la sécurité, en supportant les fonctions VPN ou via VPC (Virtual Private Cloud) dans le cas d’Amazon.

Red Hat tente de séduire les équipes de développeurs et IT qui poussent pour avoir des environnements dédiés à la programmation et aux tests. L’éditeur Open Source est en concurrence frontale avec d’autres acteurs comme Amazon, Google, Pivotal et même Salesforce.

 

A lire aussi :

Red Hat acquiert l’outil Open Source d’automatisation Ansible

Red Hat se veut le catalyseur du monde Open Source

Crédit Photo : Ra2studio-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur