CloudOpen Source

OpenStack franchirait les 3 milliards de dollars en 2018

Smile Linux Cloud OpenStack © Krischam - Fotolia.com
2 15 Donnez votre avis

Soutenu par de grands groupes IT, le marché dédié au framework Cloud open source devrait atteindre 890 millions de dollars cette année, d’après 451 Research.

Le marché dédié à la plateforme de gestion d’infrastructure Cloud OpenStack pourrait atteindre 1,7 milliard de dollars en 2016 et 3,3 milliards de dollars en 2018, contre 890 millions cette année, selon 451 Research. « OpenStack est devenu une priorité pour de nombreux professionnels et fournisseurs informatiques », souligne la société d’études américaine dans un rapport récent.

De Rackspace à Red Hat

Initié en 2010 par la Nasa et le fournisseur de Cloud Rackspace, le projet open source a gagné l’appui de nombreux développeurs. De grands groupes le soutiennent également, parmi lesquels HP, IBM, Red Hat et SAP. Et des organisations comme eBay et le Cern l’ont adopté pour des déploiements de Cloud privé ou public (à 70% à l’heure actuelle). En France, l’intégrateur eNovance, contributeur majeur d’OpenStack, a attiré l’attention d’un des principaux soutiens du framework. L’américain Red Hat a annoncé en juin racheter eNovance pour pas moins de 70 millions d’euros. Pas mal pour une société qui affichait un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros en 2012.

Flexible, mais complexe

La réduction du coût total de possession, l’absence de verrou technique (lock-in), la flexibilité et la modularité sont autant d’atouts avancés par ses promoteurs. Mais certains reprochent à cette alternative aux solutions propriétaires d’Amazon Web Services ou de VMware une trop grande complexité. eBay, qui a opté pour un Cloud privé développé en interne et s’appuyant sur OpenStack, n’y échappe pas.

crédit photo © Krischam – Fotolia.com


Lire aussi

Cloud : SAP rejoint Cloud Foundry et OpenStack

OpenStack : Red Hat débourse 70 millions d’euros pour racheter le français eNovance