Opera sync piraté : l’éditeur recommande de changer ses mots de passe web

NavigateursPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
2 6 Donnez votre avis

Une intrusion a été repérée sur Opera sync. Les utilisateurs sont invités à changer leur mot de passe, ainsi que ceux que le service a enregistrés.

Opera Software avertit les utilisateurs de son navigateur web que des signes d’intrusion ont été mis en évidence sur les serveurs de synchronisation de données d’Opera. L’attaque a été rapidement stoppée.

Sur les 350 millions d’utilisateurs d’Opera (essentiellement en mode mobile), 1,7 million, soit moins de 0,5 %, utilise Opera Sync. L’éditeur a réinitialisé l’ensemble des mots de passe de ces utilisateurs.

Il apparaît que des données ont pu être subtilisées. Les informations synchronisées sont chiffrées avant l’envoi sur les serveurs d’Opera Software et sont donc en principe protégées. La société recommande toutefois aux utilisateurs de prendre des précautions complémentaires.

Des dizaines de mots de passe à réinitialiser

« Dans un souci de prudence, nous avons encouragé les utilisateurs à réinitialiser également les mots de passe des sites tiers qu’ils ont synchronisés avec ce service », indique Opera Software sur son blog.

La tuile pour les utilisateurs de ce service, qui sont nombreux à y sauvegarder les mots de passe d’accès à des sites comme Facebook, Gmail où encore l’accès à leur banque. Ils devront donc – par précaution – changer l’ensemble de ces mots de passe. Et ce le plus rapidement possible, l’accès à l’un de leurs autres comptes pouvant provoquer de nouvelles fuites de données personnelles.

À lire aussi :
Opera 39 facilite la lecture de vidéos et réduit ses besoins en mémoire
Opera 40 remet les flux RSS au goût du jour
Opera Max compresse le streaming musical

Crédit photo : © Tamidichi – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur