Optus et Huawei testent avec succès la 5G à 35 Gb/s

MobilitéOperateursRéseaux
2 18 Donnez votre avis

L’Australien Optus vient de frapper un grand coup dans le monde de la 5G, avec un test de transmission à 35 Gb/s.

L’opérateur télécoms australien Optus et l’équipementier chinois Huawei viennent de réussir un test grandeur nature d’une liaison 5G à très haut débit.

Une transmission à 35 Gb/s, soit 35 fois plus rapide que la plupart des connexions Ethernet locales, a été assurée. Pour y parvenir, l’opérateur a utilisé des bandes de fréquence situées au-dessus des 73 GHz.

« L’Australie est bien placée pour jouer un rôle de pionnier dans le développement des technologies 5G à l’échelle mondiale, assure Dennis Wong, directeur général d’Optus Network. Optus, l’un des principaux fournisseurs de télécommunications et de divertissements en Australie, dispose des partenariats et de l’expertise requis pour prendre une position de leader. Les possibilités de la 5G sont infinies. Grâce à notre partenariat stratégique avec Huawei, nous entreprenons la préparation, les tests et les essais nécessaires pour évaluer les opportunités de la 5G. »

Réseaux hétérogènes, MIMO massif, hautes-fréquences

L’opérateur compte sur deux éléments afin de créer son réseau 5G. Tout d’abord la mise en place de réseaux hétérogènes et massivement MIMO. L’utilisation simultanée de technologies comme la 4G et le WiFi permettra de booster les débits des terminaux mobiles.

Autre voie, défrichée aujourd’hui, l’utilisation de très hautes fréquences, qui permettent des débits extrêmes. Ceci se fera toujours au détriment de la portée, qui devrait se montrer plutôt faible. Il faudra alors un maillage d’antennes bien plus serré que précédemment.

À lire aussi :
5G en France : Orange et Ericsson préparent les premiers tests
La 5G générera 113 milliards d’euros en Europe en 2025
Plus de 500 millions d’abonnements 5G en 2022

Crédit photo : © Nikonaft – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur