Cloud

Oracle fait l’acquisition d’Eloqua, placé au coeur de son offre Marketing Cloud

Eloqua
2 2 Donnez votre avis

Oracle continue d’investir dans les outils de gestion et d’analyse du marketing. Pour séduire les CMO et affronter Salesforce.com.

871 millions de dollars, c’est le montant de la dernière acquisition en date d’Oracle, Eloqua (le montant nous est connu, car la société est cotée), de Toronto, Canada. Le domaine d’activité de cette société est plus étonnant : éditrice de logiciels, certes, mais dans la gestion des leads (contacts) et l’analyse des programmes marketing.

Oracle Marketing Cloud

Ce n’est pas la première incursion d’Oracle dans ce domaine. Le géant des bases de données a déjà acquis voici deux ans Market2Lead, concurrent direct d’Eloqua d’ailleurs, et plus récemment Vitrue dans le marketing social. En revanche, Oracle a annoncé qu’Eloqua devient le cœur de son offre Oracle Marketing Cloud.

Eloqua et Oracle Marketing Cloud
Eloqua et Oracle Marketing Cloud

Eloqua propose des solutions d’automatisation des performances des composants des campagnes marketing multi-channels. Un domaine devenu de plus en plus complexe avec la multiplication des supports, sur lesquels les outils de l’éditeur permettent de disposer d’une meilleure qualification des contacts et prospects.

Une niche riche

Pourquoi un tel intérêt ? D’abord pour consolider une offre dont le domaine stratégique, l’analyse et l’optimisation des campagnes marketing, est aujourd’hui au cœur des préoccupations de nombreuses entreprises. Eloqua dispose d’ailleurs d’un portefeuille de plus de 1200 clients, dont Adobe, Box.net, Comcast, Google, HP, Nuance et LinkedIn.

Pour aller ensuite vers des nids de croissance. Malgré la crise, le marketing est l’objet de dépenses croissantes, et les CMO (Chief Marketing Officer), les responsables marketing, disposant de budgets de plus en plus importants pour pécher le prospect.

Enfin pour disposer d’une offre concurrente à Salesforce.com…

C’est le quatrième investissement de croissance externe d’Oracle ces derniers mois, après l’acquisition de la gestion de portefeuille Instantis (lire « Nouvelle acquisition pour Oracle : Instantis et le PPM dans le cloud »), l’investissement dans la plateforme PaaS de développement cloud Engine Yard, et l’analytique des dépenses énergétiques DataRaker (lire « Oracle s’offre DataRaker et le Big Data analytique de l’énergie »).


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes