Oracle croque Ravello Systems, spécialiste du test du Cloud

CloudDéveloppeursDSIIAASProjetsVirtualisation
4 16 Donnez votre avis

Oracle a annoncé le rachat de Ravello Systems. Cette société propose une solution de test des applications dans des environnements Cloud.

Oracle poursuit son offensive dans le Cloud en rachetant Ravello Systems. Dans un billet de blog, le CEO de la start-up, Rami Tamir précise que son équipe va rejoindre la division Public Cloud d’Oracle. Les solutions de Ravello Systems seront intégrées dans le portefeuille de la firme de Redwood Shores.

« Nous croyons que cet accord favorisera l’accélération de notre capacité à atteindre plus de clients, à offrir plus de valeur et à améliorer notre technologie à un rythme plus soutenu », explique le dirigeant. Il rassure les clients existants, le service de Ravello reste comme il est. « Notre priorité est d’assurer un service ininterrompu et une expérience transparente pour vous et tous nos clients ainsi que les partenaires. »

Ravello Systems fournit une solution (Smart Labs) pour tester un workload sur différents environnements Cloud, Amazon ou Google par exemple. Une plateforme qui a séduit différents clients comme Arista, Brocade, Red Hat, SUSE et Symantec. La start-up a été fondée en 2011 à Palo Alto. En 2015, elle avait organisé un tour de table avec comme investisseur Qualcomm Ventures, SanDisk Ventures, Sequoia Capital, Bessemer Venture Partners, Norwest Venture Partners et Vintage Investment Partners.

Si les deux parties n’ont pas souhaité communiquer sur le montant de l’opération. Nos confrères de VentureBeat éviquent la somme de 500 millions de dollars pour cette acquisition.

A lire aussi :

Samsung et Oracle s’allient autour des applications mobiles business

Résultats : Oracle en panne de croissance sur le dernier trimestre

Crédit Photo : Jozsef Bagota-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur