Oracle déçoit les marchés avec un chiffre d’affaires en repli

CloudGouvernanceIAASPAASRégulations
3 25 Donnez votre avis

Chiffre d’affaires en baisse, résultat net en fort recul : Oracle démarre son nouvel exercice avec des performances décevantes.

Oracle livre aujourd’hui les résultats de son premier trimestre de l’exercice 2016. Le chiffre d’affaires de la firme a été impacté par la montée du dollar. Ainsi, le CA s’affiche en baisse de 1,7 %, à 8,45 milliards de dollars. À taux de change constant, il aurait progressé de 7 %, explique Oracle.

La plupart des branches de la société sont en repli. Hormis le Cloud, qui progresse de 29 % sur un an, pour un chiffre d’affaires de 611 millions de dollars. Le SaaS et le PaaS comptent pour 451 millions de dollars de revenus (+34 %). Ils progressent plus rapidement que les offres IaaS (160 millions de dollars, +16 %).

Bénéfice net en baisse, mais dans les clous

Le bénéfice net s’affiche à 1,75 milliard de dollars, soit une baisse sur un an de 20 %. En données corrigées, ne prenant pas en compte certaines opérations (comme les acquisitions), le gain par action est de 53 cents (-14,5 %). Il aurait été plus élevé de 6 cents sans les fluctuations du dollar, précise Oracle.

Les analystes s’attendaient à mieux en matière de chiffre d’affaires (8,53 milliards de dollars), mais également à un bénéfice net par action légèrement plus bas (52 cents). Sans grande surprise, l’annonce de ces résultats a donc été accueillie assez fraîchement par les investisseurs. Dans les échanges hors séance, le titre perd actuellement 1,23 %, à 37,80 dollars.

À lire aussi :
Oracle : vers une licence illimitée et perpétuelle pour les bases de données ?
Le méchant Android a cassé mon Java, pleurniche Oracle
Résultats financiers : Oracle affaibli par un dollar fort

Crédit photo : © Vladru – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur