RéseauxStockage

Oracle OpenWorld 2010: les appliances de stockage Sun ZFS font peau neuve

Quatre nouvelles appliances de stockage chez Oracle dans la gamme Sun ZFS 7x20
0 0 Donnez votre avis

Quatre nouvelle solutions de stockage Sun ZFS font leur apparition dans le catalogue d’Oracle qui attaque bille en tête l’offre de NetApp.

Oracle a profité de son méga show annuel OpenWorld de San Francisco pour renforcer sa ligne de solutions de stockage unifiée Sun ZFS Storage Appliance. Une gamme visant à répondre aux besoins de stockage et sauvegarde de l’entreprise, localement comme dans un environnement de cloud computing.

Quatre nouvelles appliances font leur apparition : les Sun ZFS Storage Appliance 7120, 7320, 7420 et 7720. Les deux derniers modèles se présentant au format armoire tandis que les deux premiers s’illustrent au format rack. Elles proposent des capacités de stockage comprises entre 120 To (maximum) et 720 To par rack (et même 1 Pétaoctet au total avec des disques dur de 1 ou 2 To) avec entre 96 Go et 432 Go de cache mémoire en technologie Flash en écriture (et 4 To en lecture), et 24 Go à 1 To de mémoire DRAM DDR3. Selon Oracle, les nouvelles solutions doublent les capacités de stockage, offrent 50% de performances supplémentaires et trois fois plus de puissance de traitement. Du lourd, donc.

Des solutions matérielles accompagnées d’une offre logicielle riche capable de répondre à une large gamme de besoins: Oracle Applications, Oracle Fusion Middleware, Oracle Database, Oracle Solaris, Oracle Linux et Oracle VM. Au total, pas moins de 70 solutions sont certifiées pour la ligne de produits de stockage Sun ZFS. Notons l’intégration de plusieurs solutions visant à optimiser les traitements et gestions des données: Oracle RMAN pour l’optimisation des sauvegardes; Database Cloning et Data Guard pour accélérer la performance des bases de données; et Oracle Fusion Middleware pour la récupération en cas de sinistre. Oracle met également en avant son utilitaire web d’analyse et d’administration du stockage DTrace Analytics.

Avec cette nouvelle ligne de produits et solutions, Oracle entend regagner des points (perdus ces derniers temps par Sun) sur le marché du stockage, notamment face aux offres de NetApp en face desquelles l’entreprise de Larry Ellison n’hésite pas à mettre en avant des gain de productivité et d’administration de 30% à 35% environ. A travers cette nouvelle approche du marché du stockage, Oracle confirme sa stratégie d’attaquer le marché avec des solutions matériel-logiciel intégrées. Une stratégie qui vise clairement les clients (ou prospects) d’IBM.