Oracle se renforce dans les API avec Apiary

CloudDéveloppeursProjets

Oracle va acquérir Apiary, une start-up, qui édite des outils de développement d’API pour les logiciels Cloud.

La firme de Redwood Shores a décidé de débuter ses emplettes 2017 par une jeune pousse. L’heureuse élue se nomme Apiary et a été fondée en 2011. Elle dispose de bureaux à San Francisco et à Prague. Elle édite une plateforme APIFlow donnant aux développeurs la capacité de construire, tester et surveiller des API répondant aux standards API BluePrint et OpenAPI. Dans son portefeuille de clients, on retrouve GoPro, Nvidia ou United Airlines.

Oracle estime que cette acquisition, dont le montant n’a pas été dévoilé, va lui permettre d’étoffer son API Integration Cloud. Ce service se concentrait principalement sur la monétisation et l’analyse des API. Avec Apiary, Oracle va ajouter une plateforme front-end pour la conception, la création et la gestion des API. Dans un communiqué, la firme américaine se vante de créer la « plateforme de gestion et des création d’API la plus complète dans le Cloud ».

Une nouvelle phase de consolidation ?

Il reste quelques zones d’ombre sur la poursuite des activités d’Apiary sur le long terme. Pour l’instant, la start-up continue à fournir son service. Les équipes d’Apiary rejoindront celle d’Oracle une fois l’acquisition terminée. Pour rassurer les clients d’Apiary, Oracle affirme qu’il continuera à proposer l’offre de la start-up tout en investissant dans une plateforme intégrée.

Est-ce que ce rachat augure d’une nouvelle phase de concentration dans le domaine de l’API ? Au début du mois de septembre dernier, Google annonçait le rachat d’Apigee pour 625 millions de dollars. Il y a quelques années, CA Technologies avec Layer7, Axway avec Vordel ou Intel avec Mashery (depuis revendu à Tibco) menaient le bal.

A lire aussi :

Le Cloud en moteur des résultats d’Oracle

Oracle rachète NetSuite dans la douleur

Crédit Photo : Blumea-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur