Orange Business Services: la convergence fixe mobile et IP

Régulations

La nouvelle entité ‘Entreprises’ de l’opérateur historique dupliquera certains services grand public comme le téléphone hybride Wi-Fi/GSM

Orange Business Services est le nouvel interlocuteur des entreprises clientes de France Télécom. Les marques France Télécom, Orange et surtout Equant, mais aussi Etrali, Almerys, EGT, Expertel Consulting, France Télécom Intelmatique, SETIB et Solicia disparaissent donc au profit de cette bannière unique.

Outre cette rationalisation, la nouvelle entité présente de nouveaux services censés doper un chiffre d’affaires en berne. Les revenus ‘Entreprises’ de France Télécom ont en effet baissé de 1,2% (à 1,9 milliard d’euros) en raison de la téléphonie fixe (-15%). La téléphonie sur Internet (VoIP) ou le dégroupage total font mal à l’opérateur historique. Pour séduire de nouveaux clients (et convaincre ceux qui sont partis), Orange Business Services va dupliquer certains services grand public pour l’entreprise. Il s’agit donc de jouer la carte de la convergence fixe mobile et du tout IP. « Là-dessus, on espère gagner des parts de marché parce que des opérateurs capables de faire cela efficacement, il n’y en a pas tant que ça dans le monde », a déclaré Barbara Dalibard, directeur exécutif d’Orange Business Services, citée par le Figaro. Concrètement, l’opérateur proposera un combiné GSM/Wi-Fi, à l’image de ‘l’Unik’ pour le grand public. Il mettra l’accent sur la migration IP des entreprises et sur la messagerie mobile en push intégrée à ses offres Business Everywhere. Enfin, une business LiveBox sera lancée. Déclinée en trois versions, elle offre la possibilité de conserver la téléphonie d’entreprise (matériel et numéros) déjà en place, qu’il s’agisse de postes analogiques, de télécopieurs, de PBX ou d’IPBX.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur