Orange veut racheter 4 filiales africaines à Airtel

MobilitéOperateursRéseaux
1 1 Donnez votre avis

Orange est entré en négociations exclusives pour le rachat de 4 filiales africaines détenues par l’opérateur Indien Airtel Bharti. Un moyen de consolider sa position sur le continent africain.

Depuis plusieurs années, le continent africain est le terrain de jeu d’Orange. A coup de rachats, l’opérateur français veut devenir l’acteur majeur d’un marché estimé à 750 millions de mobiles. Aujourd’hui, c’est la zone de l’Afrique de l’Ouest qui intéresse Orange. Il vient d’annoncer être en discussions exclusives pour racheter 4 filiales africaines détenues par l’opérateur Indien, Airtel Bharti. Les filiales sont situées au Burkina Faso, Congo-Brazzaville, Sierra-Leone et Tchad. Les deux acteurs indiquent que les négociations n’aboutiront pas nécessairement et ne font pas état du montant d’un tel rachat.

En cas de succès, les différentes filiales viendraient grossir le portefeuille africain d’Orange qui compte 100 millions de clients et génère un revenu de 1,1 milliard d’euros au 1er trimestre 2015. Avec ce rachat, Orange accueillera 6 millions d’abonnés supplémentaires et un complément de chiffre d’affaires de 600 millions d’euros. L’opérateur pourra également développer son service de porte-monnaie sur mobile, Orange Money qui a séduit 13 millions de clients sur le continent africain.

En attendant la finalisation des négociations, Orange publiera la semaine prochaine ses résultats pour le deuxième trimestre 2015. On connaîtra alors les chiffres pour la zone Afrique et Moyen-Orient. Un territoire en pleine expansion.

A lire aussi :

Orange Business Services va fournir le Cloud de l’Etat
Orange se prépare à l’IoT sans attendre la 5G

crédit photo © erichon – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur