OS mobiles : Android décline aux Etats-Unis

MobilitéOS mobilesSmartphones

Ni le Galaxy S8, ni le LG G6 n’ont convaincu les consommateurs américains. Qui se tournent partiellement vers l’iPhone.

Si Android et iOS continuent de gagner des points sur le marché mondial des OS pour smartphones (au détriment de Windows Mobile/Phone essentiellement), l’offre mobile de Google a reculé de près de 6 points aux Etats-Unis en un an. Sur la période comprise entre février et avril 2017, Android n’occupe plus « que » 61,7% du terrain. Contre 67,6% un an plus tôt, rapporte Kantar World Panel. Apple en profite en passant de 30,7% à 36,5% des parts. Notons également un sursaut de 0,3 point de Windows à 1,6%, le seul de l’ensemble des marchés de la planète dont l’Europe constitue encore le meilleur territoire pour Microsoft avec 2% des parts (après un nouveau plongeon de 2,8 points).

Le Galaxy S8 boudé

Visiblement, les hits des derniers mois n’ont pas convaincu les consommateurs américains. « Le Samsung Galaxy S8, commercialisé au cours des deux dernières semaines de la période d’avril, n’a pas montré d’impact significatif sur les ventes de Samsung pendant la période se terminant en avril, ni le G6 de LG. Aucun des deux n’est entré dans la liste des 10 téléphones les plus vendus », commente Lauren Guenveur de Kantar. Selon les projections du cabinet de mesure de la consommation, les S8 et S8+ devraient atteindre 8,1% des ventes américaines. Un taux sensiblement en retrait des 8,8% des Galaxy S7 et S7 Edge. Et surtout loin derrière les 20,1% combinés pour les iPhone 7 et 7 Plus. Les traces laissées par le fiasco du Note7 ne se sont peut-être pas encore totalement effacées de la mémoire des consommateurs.

Les constructeurs d’Android se rattrapent sur la Chine avec plus de huit smartphones sur dix désormais équipés (83,4% contre 79,1% en 2016). Une ascension qui pousse iOS en arrière de 3,8 points à 16,2%. Mais Cupertino regagne des points depuis le début de l’année alors que ses parts étaient de 12,4% au premier trimestre. « Les ventes d’iPhone 7 et 7 Plus ont légèrement augmenté, représentant maintenant 8,5% des smartphones vendus dans la région, dépassant les modèles Huawei et Oppo », assure Tamsin Timpson, responsable de l’Asie pour Kantar.

Apple marque des points en Europe

L’OS d’Apple pousse également ses points en Australie (+5,7 points à 38,4%), et dans l’Europe des 5 (+1,1 pour 19,3% dont une hausse de 2,2 points au Royaume-Uni avec 37,3%). En France, plus d’un smartphone sur 5 est encore un iPhone mais l’influence d’Apple tend à reculer, de 0,9 point sur l’année à 20,5%. L’arrivée de l’iPhone 8, probablement en septembre, pourrait inverser la tendance. En attendant, c’est Huawei qui rafle la mise avec une hausse de 6,1% de ses ventes et près de 9% du marché britannique, l’un des derniers en Europe à lui résister face aux positions installées de Sony et Motorola (en plus d’Apple).

Le constructeur chinois est aujourd’hui en troisième position sur les marchés français, allemand, espagnol et italien. Ce qui contribue fortement à faire croître l’écosystème Android. A l’échelle mondiale, l’OS de Google a progressé de 4,3 points et occupe aujourd’hui 83,4% du marché. Impitoyable.


Lire également
Croissance molle en vue pour les ventes de smartphone jusqu’en 2021
2 milliards de terminaux sous Android !
OS mobiles : BlackBerry OS tombe à 0 % de parts de marché

Photo credit: Uncalno via Visualhunt.com / CC BY

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur