OVH emprunte 400 millions d’euros pour accélérer son expansion

CloudDatacentersGouvernanceRégulations
OVH BHS

OVH vient d’annoncer l’ouverture d’une ligne de crédit de 400 millions d’euros auprès d’un pool bancaire, pour accélérer sa croissance.

La boulimie d’OVH n’est plus uniquement sur le plan technologique et commercial, elle existe aussi sur le plan financier. Après une levée de fonds record de 250 millions d’euros en août 2016 auprès des fonds d’investissement américains TowerBrook et KKR, la firme roubaisienne annonce l’ouverture d’une ligne de crédit de 400 millions d’euros.

Cet emprunt se fait auprès d’un pool de banques. Parmi les établissements financiers ayant participé à l’opération, on retrouve les historiques BNP Paribas, Groupe Crédit Agricole, HSBC France, Société Générale Corporate & Investment Banking, CIC Nord Ouest et Banque Commerciale du Marché Nord Europe. Il faut ajouter un acteur américain dans le lot, JP Morgan Chase Bank. Nicolas Boyer, CFO d’OVH, insiste dans son communiqué sur la présence de l’investisseur américain. « L’entrée de JP Morgan reflète bien notre positionnement d’acteur mondial du Cloud computing », précise le dirigeant.

Accélération dans les datacenters et de potentielles acquisitions

Pourquoi cette nouvelle ligne de crédit ? Le CFO indique dans un communiqué que « nous allons poursuivre notre plan stratégique à travers un déploiement international, la consolidation de notre position sur le marché digital, l’accélération de notre croissance auprès des clients entreprise et le renforcement et la structuration de notre organisation, afin de tirer le meilleur profit des opportunités de marché ». Concrètement, cet argent va servir à accélérer la création de datacenters au niveau mondial. OVH a un plan d’investissement ambitieux de 1,5 milliard d’euros en la matière. Le groupe a ouvert plusieurs centres de calcul en Australie, Singapour et en Pologne. En Europe, des datacenters sont en cours de réalisation en Allemagne et au Royaume-Uni. Aux Etats-Unis, la firme prévoit la création prochaine de 2 datacenters. Au total, le portefeuille devrait comprendre 27 datacenters à terme.

La capacité d’emprunt va permettre par ailleurs de « tirer le meilleur profit des opportunités de marché ». Entendez par là des éventuelles acquisitions. OVH a surpris son monde en rachetant en avril dernier l’activité de Cloud public de VMware, vCloud Air, pour un prix inconnu. L’opération comprend les datacenters à partir desquels ces services sont opérés, les opérations et les équipes. OVH s’est engagé à poursuivre la commercialisation et le support des trois scénarios d’usage mis en place autour de vCloud Air : l’extension, la consolidation et la reprise d’activité après sinistre.

A lire aussi :

Cloud : OVH lance des instances optimisées GPU

OVH publie le code source de son chatbot client


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur