OVH engrange 250 M€ pour poursuivre son expansion internationale

CloudDatacenters
OVH BHS
1 25 Donnez votre avis

L’hébergeur OVH confirme sa levée de fonds. 250 M€ sont apportés par les fonds KKR et TowerBrook. Ce qui valorise l’entreprise de Roubaix à plus d’un milliard d’euros.

C’est par un tweet repéré par nos confrères de ITespresso qu’Octave Klaba, directeur technique et fondateur d’OVH, a confirmé les informations qui avaient fuité au début de l’été. L’hébergeur reçoit officiellement le soutien des fonds d’investissement américains TowerBrook et KKR. Ces derniers participent à une augmentation de capital de 250 millions d’euros à l’étude depuis un an. La famille (fondatrice) Klaba conservera la majorité des parts et « le contrôle de l’entreprise », assure le directeur technique.

Ce nouvel élan va « permettre d’investir 1,5 milliard d’euros en 4 ans, au lieu d’un milliard initialement prévu », explique Octave Klaba. Tout en poursuivant : « Grâce à cette augmentation du capital, la valorisation du groupe OVH (…) dépasse le milliard d’euros. »

Priorité sera donnée aux investissements pour étendre géographiquement les capacités d’hébergement Web. Le fondateur d’OVH évoque le « démarrage de dix nouveaux datacenters » dans le monde (on en recense déjà 17 déployées en l’état actuel).

10 nouvelles destinations avant fin 2016

L’expansion passe par l’Asie (Singapour) et l’Australie (Sidney) avec une première phase en septembre. L’exploration du marché nord-américain se poursuivra au-delà du datacenter ouvert à Beauharnois, au Canada. OVH va également investir directement aux Etats-Unis avec un premier centre de données sur la côte Est dont la construction va démarrer « sous quelques semaines », et un second datacenter localisé sur la côte Ouest, qui est d’ores et déjà programmé. Là encore, Octave Klaba confirme des plans qu’il avait déjà esquissés voici quelques semaines.

klaba1
Octave Klaba

Le groupe IT français, dont l’aventure a démarré à Roubaix il y a 17 ans, n’oublie pas son cœur de business de fournisseur de « Cloud européen ». Un datacenter en Pologne, situé à Varsovie, sera prochainement achevé. « En même temps, nous travaillons sur cinq autres data centres : Italie, Espagne, Allemagne, et Pays-Bas », précise Octave Klaba. Ces investissements doivent permettre à OVH de proposer « dix nouvelles destinations » d’ici la fin de l’année.

Le cap du milliard pour OVH

Octave Klaba se sent pousser des ailes avec ce nouvel élan. Dans cette nouvelle configuration, il estime que son groupe, dont le pilotage opérationnel revient à Laurent Allard, sera en mesure d’afficher un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars à l’horizon 2021-2022.

D’ici le Summit OVH (11 octobre – Paris), le prestataire de services IT sera-t-il en mesure d’aligner un million de clients ? Octave Klaba le suggère dans sa contribution (« très bientôt », indique-t-il).

OVH emploie 1 400 collaborateurs dans 24 villes dans le monde. D’ici 4 ans, si le projet de développement se déroule conformément au plan, l’effectif sera porté à 3 000 personnes.

A lire aussi :

Octave Klaba, OVH : « Vendre de la VM, c’est banal »

OVH va ouvrir deux datacenters aux Etats-Unis

OVH enfin crédible auprès des DSI ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur