OVH et les Etats-unis : un premier datacenter en Virginie

CloudDatacenters
OVH BHS
3 48 Donnez votre avis

C’est en Virginie, à 70 km de Washington, qu’OVH bâtit sa première implantation aux Etats-Unis. Montant de l’investissement : 47 millions de dollars.

C’est officiel : pour s’implanter aux Etats-Unis, OVH va construire un premier datacenter en Virginie, plus précisément dans le comté de Fauquier, au sud-ouest de Washington. Dans un communiqué, le gouverneur de cet état, Terry McAuliffe, explique que le spécialiste français du Cloud va investir 47 millions de dollars (42 millions d’euros) pour bâtir ce centre et y implanter parallèlement son siège dans la première économie mondiale.

OVH disposait déjà d’un datacenter outre-Atlantique (à Montréal, au Canada, avec deux tranches ouvertes et une troisième en construction) ainsi que de points de présence aux Etats-Unis. Mais il s’agira là du premier datacenter que le prestataire nordiste possèdera en propre sur le sol américain.

vint-hillDans le comté de Fauquier, OVH prévoit de restructurer un bâtiment existant, situé dans la zone d’affaires de Vint Hill, à 70 km de la capitale des Etats-Unis, d’y amener de la fibre noire et d’y créer 54 emplois. Le prestataire de Roubaix aura droit à des exemptions de taxe sur ses équipements pour accompagner son installation. Le comté de Fauquier a par ailleurs reçu une subvention de 1,25 million de dollars pour accompagner le projet. La Virginie, qui a devancé la Caroline du Nord sur cette opération, affirme avoir créé 7 600 emplois et attiré 9 milliards de dollars d’investissement depuis 2005 grâce à la seule industrie des datacenters.

Non pas 1 mais 2 datacenters aux Etats-Unis

En août, le Français a confirmé avoir levé 250 millions d’euros auprès de fonds d’investissement pour accélérer son plan d’expansion à l’international. Avec un investissement total sur 4 ans désormais porté à 1,5 milliard d’euros, contre un milliard précédemment. OVH évoque le « démarrage de dix nouveaux datacenters » dans le monde (on en recense déjà 17 déployés en l’état actuel).

Au sein de ce plan, l’implantation aux Etats-Unis apparaît comme une priorité. En plus du datacenter de la côte Est, en Virginie donc, OVH prévoit la construction d’un second centre localisé sur la côte Ouest. Le groupe IT français, dont l’aventure a démarré à Roubaix il y a 17 ans, n’en oublie pas pour autant son cœur de business de fournisseur de « Cloud européen ». Un datacenter en Pologne, situé à Varsovie, sera prochainement achevé. OVH travaille aussi sur cinq autres datacenters, en Italie, Espagne, Allemagne et aux Pays-Bas. L’expansion passe enfin par l’Asie (Singapour) et l’Australie (Sidney). Ces investissements doivent permettre à OVH de proposer 10 nouvelles destinations d’ici la fin de l’année.

OVH emploie 1 400 collaborateurs dans 24 villes dans le monde. D’ici 4 ans, si le projet de développement se déroule conformément au plan, l’effectif sera porté à 3 000 personnes.

A lire aussi :

OVH engrange 250 M€ pour poursuivre son expansion internationale

OVH va ouvrir deux datacenters aux Etats-Unis

Sécurité : OVH lance son premier Bug Bounty


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur