Le PaaS IBM Bluemix envahit la Chine… avec l’aide de 21Vianet

CloudDéveloppeursEditeurs de logicielsPAASProjets
4 25 Donnez votre avis

C’est avec l’assistance de 21Vianet que le PaaS d’IBM, Bluemix, s’apprête à déferler en Chine, pays qui compte 10 % de la population mondiale de développeurs.

IBM vient d’annoncer que son PaaS Bluemix sera bientôt accessible en Chine. Un marché important pour la société, par sa taille, aussi bien en utilisateurs qu’en spécialistes IT. IDC estime en effet que 10 % des développeurs de la planète résident en Chine. Il était donc urgent pour la firme de rapprocher son PaaS de ce contingent de développeurs.

Toutefois, ce n’est pas en direct qu’IBM abordera le marché chinois. La société passe par un acteur local pour introduire Bluemix au sein de l’Empire du Milieu. L’opérateur de datacenters 21Vianet a été choisi pour cet accord. Nous avons une nouvelle fois confirmation de l’efficacité du protectionnisme à la chinoise, qui impose aux multinationales étrangères de s’allier à des acteurs locaux pour aborder son marché.

IaaS, PaaS, SaaS, apps mobiles…

IBM a su multiplier les accords pour s’attaquer à la Chine. Avec Tencent sur le SaaS (« IBM s’allie à Tencent pour investir le marché chinois du Cloud ») et avec China Telecom pour les applications mobiles (« IBM s’allie avec China Telecom pour diffuser les apps MobileFirst en Chine »). La firme américaine dispose toutefois d’un datacenter SoftLayer en propre à Hong Kong, d’une capacité de plus de 15.000 serveurs.

Notez par ailleurs que ce n’est pas un coup d’essai pour 21Vianet, qui anime d’ores et déjà le Cloud Azure de Microsoft en Chine (voir à ce propos notre article « Le cloud Microsoft Azure s’attaque à la Chine »).

À lire aussi :
IBM met son PaaS Bluemix directement au cœur des entreprises
IBM livre des serveurs Power + Linux tueurs de Xeon
Online livre une Dedibox Power8 IBM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur