Paiement mobile : Google met la pression sur Apple Pay

AppsMobilitéOS mobiles
4 11 Donnez votre avis

Aucuns frais de transaction ne seront demandés par Google aux banques dans le cadre de l’utilisation de son service de paiement mobile Android Pay. La solution d’Apple se trouve menacée.

Coup de tonnerre dans le monde du paiement mobile. Le Wall Street Journal indique en effet qu’Android Pay, offre qui devrait être lancée prochainement (elle remplacera Google Wallet), ne fera pas l’objet de frais de transactions additionnels de la part de Google.

« Il existe un accord avec Visa, et les banques peuvent être sûres qu’il n’y aura pas de frais pour l’utilisation de Google Pay », a confirmé au Wall Street Journal Ryan McInerney, président de Visa. Tout porte à croire qu’un accord identique a été scellé avec Mastercard, autre acteur majeur du monde des cartes bancaires.

Un coup dur pour Apple, qui engrange des frais sur chaque transaction effectuée via son service Apple Pay : 1/2 cent sur les paiements effectués via une carte traditionnelle, et 0,15 % lorsqu’une carte de crédit est utilisée. Une véritable manne pour la firme de Cupertino.

Apple sommé de revoir sa copie

L’utilisation gratuite des services de paiement mobile de Google risque de donner des idées aux banques. Certaines ne voient en effet pas d’un bon œil le fait de devoir verser des frais à Apple à chaque transaction, indique le quotidien. Elles pourraient donc se servir de cet accord avec Google pour faire pression sur Apple et forcer la firme à réduire le montant de ses frais, voire à ne plus en appliquer.

À lire aussi :
Apple Pay : le paiement NFC d’Apple en Europe dès 2015 ?
NFC : Google veut se payer Softcard, pour contrer Apple Pay
Des commerçants US débranchent Apple Pay et Google Wallet

Crédit photo : © Vladimir Wrangel – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur