Panasonic mise sur des tablettes de poche durcies Windows / Android

MobilitéOS mobilesTablettes
Panasonic Toughpad
7 7 Donnez votre avis

Les Toughpad FZ-F1 et FZ-N1 sont des tablettes de poche ultra résistantes, proposées sous Android 5.1 et Windows 10 IoT Mobile.

Panasonic étend sa gamme de terminaux mobiles durcis avec deux nouvelles références, à mi-chemin entre les tablettes et les smartphones. Les tablettes de (grande) poche Toughpad FZ-F1 et FZ-N1 intègrent un écran 4,7 pouces haute luminosité (500 cd/m²) en 1280 x 720 points. Une dalle tactile 10 points utilisable sous la pluie et avec des gants.

Panasonic FZ-N1
Panasonic FZ-N1

Le tout est compatible IP67 (étanchéité 30 minutes à 1 mètre de profondeur) et IP65 (projections d’eau à haute pression) et bien évidemment protégé contre les chocs les plus violents, dont les chutes d’une hauteur de 1,8 m. Ces appareils répondent également à la norme MIL-STD-810G. Malgré leur carapace, ces tablettes de poche pèsent bien moins qu’une brique : seulement 280 g, lecteur de codes-barres inclus.

Un poids qui sera toutefois plus important si vous optez pour la batterie double capacité de 6400 mAh. Côté autonomie, Panasonic annonce 700 heures en veille, 24 heures en communication, 12 heures de lecture de codes-barres, 8 heures de communication en data. Le tout doublé avec la batterie de 6400 mAh.

Utilisables aussi en smartphones

La fiche technique, sans être exceptionnelle, reste correcte : un processeur Qualcomm Snapdragon 801, comprenant 4 cœurs ARM 32 bits Krait cadencés à 2,3 GHz ; 2 Go de RAM ; 16 Go d’espace de stockage ; du WiFi 802.11ac : un modem 4G à 150/50 Mb/s (compatible avec les appels voix, ces appareils pouvant alors remplacer un smartphone).

Côté OS, deux offres sont proposées : Android 5.1.1 sur le FZ-N1 et Windows 10 IoT Mobile Enterprise sur le FZ-F1. Reste un écueil de taille : le prix. À partir de 1715 euros HT pour le modèle Android et de 1746 euros HT pour la version Windows.

À lire aussi :
Panasonic livre un ordinateur portable durci 2 en 1
CES 2016 : Panasonic fidèle à Firefox OS pour ses Smart TV
MWC 2015 : Panasonic devient MVNO pour objets connectés


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur