Panne des impôts australiens : HPE tente de rassurer les clients 3Par

CloudData & StockageDatacentersDSIProjetsStockage

Selon HPE, la panne qui a touché les systèmes 3Par des impôts australiens devrait rester un cas unique dans l’histoire.

HPE ne pense pas que la panne de ses systèmes de stockage 3Par, qui a mis les impôts australiens à l’arrêt pendant 48 heures, puisse se reproduire chez d’autres clients dotés des mêmes équipements. Selon le constructeur, qui est revenu sur la panne dans les colonnes de The Register, le grave incident qu’a connu l’administration australienne ne serait pas systémique, même si la société californienne reste prudente à ce stade, l’enquête étant encore en cours. Une équipe de HPE est d’ailleurs sur site pour déterminer la cause de l’incident.

En début de semaine dernière, les services en ligne et le site Web des impôts australiens (Australian Taxation Office ou ATO) ont été bloqués pendant deux jours, en raison de problèmes matériels affectant des systèmes de stockage HPE, en l’occurrence deux SAN 3Par (le second servant de backup). « Ces interruptions de service sont liées à une nouvelle solution matérielle qui a été mise à jour en novembre 2015, avait expliqué Steve Hamilton, le DSI de cette agence gouvernementale. Nos systèmes de backup primaires, qui auraient dû prendre le relais immédiatement, ont aussi été touchés. » Face à cette double panne, ATO a du en passer par une restauration, évidemment longue et complexe.

8 jours de fonctionnement dégradé

Ce n’est que le 20 septembre en fin de journée, soit pas loin de 9 jours après le début de la panne, que les impôts australiens ont publié un communiqué assurant que « tous les systèmes critiques sont opérationnels et que les performances reviennent à la normale à mesure que les systèmes se stabilisent ». Même si certains services clefs, comme le registre des entreprises australiennes, n’avait alors pas encore retrouvé 100 % de leurs fonctionnalités.

ATO a lancé une enquête menée par des experts indépendants pour comprendre l’origine de cette panne encore mystérieuse, les raisons pour lesquelles le backup s’est révélé inopérant ou encore l’adéquation de sa stratégie de restauration à ses besoins.

A lire aussi :

La bourse australienne stoppée par une « panne matérielle »

Panne de Delta : le plan de secours informatique n’a pas décollé

Piratée, l’Australie arrête son recensement en ligne et tacle IBM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur