Paris en piste pour devenir une « smart city » en 2020

M2MMobilitéRégulationsRéseaux
3 24 Donnez votre avis

Fin mai, Anne Hidalgo, la maire de Paris, présentera au conseil municipal son plan stratégique visant à transformer Paris, d’ici 2020, en véritable « ville intelligente et durable ».

Paris serait-elle bientôt une capital ultra-connectée ? La maire de la ville, Anne Hidalgo, a en tout cas pour ambition de présenter, lors du prochain Conseil de Paris, les 26 et 27 mai prochains, son plan stratégique à transformer Paris, d’ici 2020, en « smart city », a révélé Le Journal du Dimanche.

La semaine prochaine, le conseil municipal rendra en effet compte du « Plan stratégique pour la ville intelligente et durable – Perspective 2020 et au-delà ». Il s’agit là d’une feuille de route, synthétisant les objectifs, la méthodologie et les différentes concertations à mettre en place avec les parties prenantes.

Le but est de parvenir à faire de Paris d’ici cinq ans une ville intelligente, gérée par les technologies issues du numérique (antennes, caméras, puces, capteurs, etc.) et les objets connectés, permettant notamment de faire communiquer ces objets et les acteurs de la « smart city », ainsi que le recueil et le partage de données.

« L’essor spectaculaire des technologies numériques ouvre de nouvelles perspectives, dans le domaine de la mobilité, de l’énergie, de la production et de la consommation, de la mutualisation des usages, de l’accès au service public, de la participation politique. L’économie du partage et de l’intelligence collective s’impose et conduit les villes à changer de paradigme […]. Paris dispose de tous les atouts pour accompagner cette mutation », souligne Anne Hidalgo, rapporte Le JDD.

Une diffusion du numérique à plusieurs secteurs

Le but de la maire de la capitale ? Initier la création d’une ville « ouverte », « connectée » et « ingénieuse ». Concrètement, il devrait s’agir, ces prochaines années, d’initier des économies « d’énergie de 30% d’ici à 2020 », grâce au pilotage centralisé des 200 000 points d’éclairage public, un « système intelligent de gestion des feux de circulation s’adaptant au trafic », des Abribus équipés d’écrans interactifs ou encore d’amorcer l’essor du covoiturage et  du co-travail.

A l’automne prochain, des « capteurs de présence » seront expérimentés sur des places de stationnement du quartier de Bercy, dans le XIIème arrondissement, permettant de repérer les emplacements de parking disponibles en temps réel. Le tout associé au paiement du stationnement par smartphone ou par Internet, souligne ITespresso.

A lire aussi :

Paris : Anne Hidalgo promet 1 milliard d’euros pour la smart city

Smart cities : Sogetrel en service pour la télérelève de m2ocity

Crédit Photo : CristinaMurana-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur