PC : le marché européen s’écroule au 3ème trimestre

MobilitéPCPortablesPoste de travail
3 0 Donnez votre avis

Pénalisée par l’instabilité économique de nombreux pays, la zone EMEA voit les ventes de PC reculer de 23% au 3ème trimestre 2015.

Avec 18,4 millions d’unités vendues, le marché du PC en EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) a reculé de 23% au cours du troisième trimestre 2015, rapporte IDC. Un recul largement supérieur à la moyenne mondiale (-10,8% pour 71 millions de machines sur la même période). La fluctuation des devises dans nombre de pays, ainsi que l’anticipation du lancement de nouveaux produits pour les fêtes de fin d’année expliquent notamment cette forte dégradation, estime le cabinet d’études. Qui ajoute que le lancement de Windows 10 n’a pas eu d’effet notable sur les ventes à cause de la politique de mise à jour gratuite de Microsoft invitant ainsi les revendeurs à essayer de liquider leurs stocks de machines sous Windows 8.

A l’échelle régionale, l’Europe de l’Ouest est moins marquée par la dégradation que le reste de la zone avec un recul de 18,4 % pour 11,8 millions d’unités contre -28,4% au Moyen-Orient et en Afrique et -31,3% en Europe de l’Est. Dans l’Europe des cinq, la France et l’Allemagne affichent les plus mauvaises performances : -21,2% et -23,3% respectivement. Le Royaume-Uni limite les dégâts (-11,1%), tandis que la Grèce s’effondre (-50%). Seule l’Espagne continue de se distinguer avec des ventes en hausse de 3,3% d’une année sur l’autre. Enfin, il est à noter que les PC destinés aux entreprises sont moins impactés par la baisse (-17,2%) que ceux proposés au grand public (-28,1%), même si la tendance affecte quasiment autant les PC de bureau (-23,3%) que les portables (-22,8%).

Dell moins impacté

Dans ce contexte délétère, c’est Dell tire le mieux son épingle du jeu en concentrant son offre plus en direction des professionnels que du grand public. Le recul de ses ventes sur la région se limite à 11,3%, pour près de 1,9 million de machines distribuées. Le constructeur texan occupe la troisième place. A l’autre extrême, Acer plonge de 38% avec moins de 1,8 million d’unités. Le constructeur taïwanais descend à la 4 ème place. HP conserve le leadership avec 4,4 millions de PC vendus et limite, comme son compatriote, la casse avec une baisse de 17,1% grâce à ses gammes entreprises. Derrière, Lenovo peine à écouler ses stocks et recule de 20,1% à 3,7 millions d’unités. Asus tombe à la 5e place avec des ventes en baisse de 25,5% (1,5 million de PC). Les autres constructeurs reculent globalement de 26% avec 5,2 millions de machines vendues.

 


Lire également

Pas d’effet Windows 10 pour les ventes de notebooks ?
Un nouveau coup de froid sur les ventes de PC inquiète Intel et IDC
Le recul des ventes de PC compensé par les tablettes et smartphones

crédit photo © gyn9037 – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur