Un PC sur deux sera une tablette détachable en 2018

OSPCPoste de travail
4 32 Donnez votre avis

Selon IDC, tablettes détachables et autonomes connaîtront une croissance annuelle moyenne de 30% jusqu’en 2020 en Europe. En partie grâce à Windows 10.

Portés par les besoins de mobilité, les modèles de PC deux-en-un avec tablette détachable (du clavier) et les ardoises autonomes ont indiscutablement trouvé leur public en quelques années, au point de constituer 45% des ventes globales d’ordinateurs en 2015. Une tendance qui va se poursuivre. Notamment en Europe de l’Ouest. Le cabinet d’analyses IDC estime ainsi que les « 2-en-1 » et autres tablettes représenteront 51% des ventes de PC en 2018. Et plus de 20% de l’ensemble des terminaux informatiques, PC (portables et de bureau), tablettes et smartphones en 2020, contre 5% seulement l’année dernière.

Cette croissance moyenne annuelle de 30% pour les cinq prochaines années sera notamment soutenue par la concurrence acharnée que se mènent les constructeurs pour capter les utilisateurs grand public et professionnels. « Ces derniers trimestres, un grand nombre de nouveaux modèles détachables ont été annoncés par les fabricants en marque blanche (ODM), dont la plupart sous Windows 10, et sur la base d’une nouvelle génération de processeurs plus puissants, souligne Marta Fiorentini, directrice de recherche chez IDC EMEA. Deux caractéristiques essentielles qui permettront aux fournisseurs de cibler les consommateurs qui préfèrent encore un clavier pour leurs usages de base ou de création de contenus, ainsi que les utilisateurs professionnels à la recherche de machines puissantes pour remplacer leurs ordinateurs portables. »

Les détachables profitables à Windows 10

Ce mouvement de migration vers les nouveaux formats de machine devrait ainsi profiter à Windows 10, qui équipe majoritairement par défaut les nouveaux PC. Malgré son adoption rapide les premiers mois de sa mise à disposition (notamment portée par sa gratuité pour les utilisateurs de Windows 7 et 8.x), le taux de pénétration de Windows 10 tend à ralentir prématurément. Selon les statistiques de plusieurs analystes, la croissance de Windows 10 sur le parc mondial de PC était deux fois moins forte en février qu’en janvier (autour de 1,1 point). L’attraction des utilisateurs pour les nouvelles générations de PC portables devrait permettre à l’OS de Microsoft de s’installer durablement sur le marché. Rappelons que Satya Nadella ambitionne d’équiper plus d’un milliard de terminaux informatiques sous Windows 10 d’ici à 2018. Windows 10 équiperait environ 213 millions de PC à ce jour.

Si les tablettes détachables profiteront à Microsoft, à travers Windows mais aussi au travers de ses propres produits Surface, elles impacteront les ventes d’ardoises tactiles (sans clavier, donc). En cause, la saturation des marchés d’Europe de l’Ouest « qui se reflète dans une érosion graduelle de la demande ces deux dernières années, selon Daniel Goncalves, analyste chez IDC. Et on ne s’attend pas à un renversement de la situation. » Le marché des tablettes, avant tout porté par le renouvellement des gammes de produits, s’est vu concurrencé par les smartphones à écrans larges (phablet) et les wareable « qui prolongent significativement la vie des tablettes ».

Windows 10 au service de la mobilité

Néanmoins, bien que Windows 10 ne jouerait pas un rôle majeur dans le renouvellement des PC, l’OS de Windows devrait renforcer l’adoption de la mobilité et, indirectement, profiter aux ventes de machines portables. IDC estime ainsi que les PC mobiles, tous modèles confondus (détachables, convertibles, ultra portables), constitueront plus de 47% de l’ensemble des PC vendus en 2020, contre moins de 30% en 2015.

Pour l’ensemble du marché, IDC s’attend à une stabilisation des ventes de notebooks à partir de 2018, tandis que celles de desktops pourraient repartir à la hausse à partir de cette date. Soit quatre ans après la fin du support de Windows XP. Une période suffisamment longue pour mettre au rebut les dernières machines qui n’avaient pas migré ? Parallèlement, la fin du support de Windows 7 en 2020 devrait également pousser au renouvellement des parcs informatiques.


Lire également

Le marché des PC restera tendu en 2016
Windows 10 moteur de la reprise du marché du PC en 2017
2015, une annus horribilis pour le marché du PC

crédit photo © SpeedKingz – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur