Une pétition contre les migrations forcées vers Windows 10

OSPCPoste de travail
3 47 1 commentaire

Une pétition sur Change.org demande à l’EFF, une association de défense des libertés numériques, de lancer une enquête sur les pratiques de Microsoft. Les migrations forcées vers Windows 10 irritent de plus en plus les utilisateurs.

C’est déjà la deuxième pétition contre les nouvelles pratiques de mises à jour du système d’exploitation introduites par Microsoft avec Windows 10. Une pétition déposée vendredi sur la plate-forme Change.org, demande à l’Electronic Frontier Foundation (EFF), une association défendant les libertés numériques, d’enquêter sur les pratiques du premier éditeur mondial. Pratiques qui provoquent de plus en plus de réactions épidermiques des utilisateurs.

« Les pratiques de Microsoft avec son nouveau système d’exploitation, appelé Windows 10, ont été au mieux non éthiques par ignorance et, au pire, mal intentionnées », écrit Todd Kleinpaste, qui a déposé cette pétition dépassant, ce mardi à 11h30, les 1 600 signataires. Et ce dernier de répertorier un certain nombre d’articles de presse recensant les écarts de Microsoft dans sa politique de mise à jour. « La fréquence de ces incidents va en augmentant », remarque Todd Kleinpaste, un technicien IT originaire de Columbus (Ohio).

« Le contrôle des appareils de nos domiciles »

Via cette action, il espère pousser l’EFF à s’intéresser au dossier. « L’enquête sera longue et toute action en justice sera plus longue encore, mais cela vaut la peine de se battre pour conserver nos libertés sur l’informatique et Internet, et pour donner aux utilisateurs plus de contrôle sur les appareils présents à leur domicile », écrit Todd Kleinpaste.

[Lire notre dossier : les meilleurs navigateurs web pour Windows 10]

Une précédente pétition, déposée en octobre dernier par une consultante en sécurité et réseau experte des processus de patch de Microsoft, s’opposait elle à la politique de Redmond obligeant les utilisateurs à appliquer les mises à jour et plaidait pour une plus grande transparence concernant le contenu des updates. Davantage tournée vers les problématiques des administrateurs système, cette pétition a recueilli quelque 6 400 soutiens à ce jour.

Windows 10 à l’insu de son plein gré

Rappelons que, jusqu’en juillet, la mise à jour vers Windows 10 est gratuite. Microsoft fait le forcing pour amener un maximum d’utilisateurs sur sa dernière plate-forme. Quitte à introduire une certaine confusion dans les processus de mise à jour. Récemment, l’assistant chargé de la montée de version (‘Obtenir Windows 10’) a vu son interface modifiée au grand dam de nombreux utilisateurs : la croix rouge permettant de fermer l’assistant y était interprétée comme une autorisation de mise à jour de Windows, contrairement à la règle prévalant pour les autres boîtes de dialogue de l’OS ! Et contrairement à toutes les versions précédentes de l’application d’installation de Windows 10.

Rappelons que, depuis janvier dernier, Windows 10 est considéré par le système de mises à jour de Microsoft comme un update recommandé. Autrement dit, il est installé par défaut sauf si l’utilisateur s’y oppose explicitement. Pour éviter une erreur de manipulation, ou pour ne pas se laisser piéger par un nouveau changement d’interface venu de Redmond, certains utilisateurs ont désactivé totalement le système de mise à jour de Windows. Preuve d’une certaine rupture de confiance avec l’éditeur.

A lire aussi :

Migration forcée vers Windows 10 : une fausse alerte (enfin presque)

Migration vers Windows 10 : Microsoft lève le pied, mais ne cède pas à la pression

Dossier : Windows 10, un OS aux multiples facettes

crédit photo © Pressmaster – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur