Un des pionniers du Raspberry Pi racheté pour près de 800 M€

ComposantsDéveloppeursM2MPoste de travailProjetsRéseaux
2 26 Donnez votre avis

Le Britannique Premier Farnell, qui assemble des Raspberry Pi, passe sous pavillon suisse, racheté par un spécialiste des composants industriels. Une preuve de l’intérêt grandissant de l’industrie pour le pico-ordinateur, star de l’IoT.

Premier mouvement de consolidation autour du Raspberry Pi, le pico-ordinateur le plus populaire du moment. Premier Farnell, un constructeur et distributeur anglais de ces systèmes bon marché notamment exploités dans l’IoT, vient en effet d’être racheté par le groupe industriel suisse Daetwyler, pour pas moins de 776 millions d’euros. Soit une prime de 51 % par rapport à la dernière valorisation boursière du Britannique. Employant plus de 4 500 personnes dans 38 pays, Premier Farnell a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros (+ 2,4 % sur un an) lors de son exercice 2015/2016.

Né dans les années 30,  Premier Farnell distribue des produits électroniques et fait partie des sociétés ayant acquis une licence pour construire et commercialiser des Raspberry Pi, ces pico-ordinateurs au format carte de crédit utilisés par la communauté des makers, dans le monde de l’éducation et par les applications de l’Internet des objets (IoT).  La division construisant des Raspberry Pi (Pi Zero, Pi 2 et Pi 3) représente 16 % de l’activité de la société britannique, selon le Wall Street Journal.

Numéro un sur le Raspberry Pi

Sous la marque Element14, Premier Farnell commercialise ainsi le Pi 3 depuis février dernier, au prix de 35 dollars. Le groupe britannique revendique la place de numéro un mondial en matière de construction et de distribution de Raspberry Pi.

[Lire notre dossier : Tout comprendre du développement sur Raspberry Pi]

Seul, Premier Farnell aurait dû s’engager dans une restructuration pour réduire ses coûts dans un marché de plus en plus compétitif, a reconnu la présidente de son conseil d’administration, Valerie Gooding. En rejoignant Daetwyler, le constructeur espère voir sa croissance décupler.

« En combinant nos forces, nous améliorons significativement notre compétitivité et étendons notre gamme de produits, veut croire le président du conseil d’administration de Daetwyler, Ulrich Graf, cité dans un communiqué. Cela va permettre de devenir le fournisseur unique d’une large palette de clients issus d’une multitude d’industries. » Parmi les clients de la société suisse, spécialiste des composants pour l’industrie, figurent notamment des sociétés industrielles comme ABB (énergie et de automation) ou Oerlikon.

A lire aussi :

Element14 taille les Raspberry Pi sur mesure pour les entreprises

10 questions pour connaître le Raspberry Pi 3 (quiz)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur