Plus de 400 000 nouveaux abonnés mobiles pour Free

4GMobilitéOperateursRégulationsRéseaux
1 0 Donnez votre avis

Free poursuit sa dynamique de recrutements au premier trimestre 2015 avec 420 000 nouveaux abonnés mobiles pour un chiffre d’affaires en hausse de 7%.

Après l’ensemble de ses concurrents, Iliad a publié ce vendredi 15 mai ses résultats sur le premier trimestre. Les offres de Free Mobile ont continué à séduire avec 420 000 nouveaux abonnés recrutés sur la période. Free compte aujourd’hui près de 10,53 millions de clients mobiles sans que l’on connaisse le détail de la répartition entre le forfait data à moins de 20 euros (ou moins de 16 euros pour les abonnés Freebox) et l’entrée de gamme à 2 euros (0 pour les clients fixes qui ont souscrit l’option). Mais il est probable que l’extension à 4 du nombre de forfaits à 15,99 euros par foyer ait joué en faveur de l’offre data. Tout comme l’accélération du déploiement de son réseau 4G ou encore de nouvelles destinations dans son offre d’itinérance (avec l’Irlande et la Croatie ces derniers jours).

Autant d’éléments qui contribuent à des résultats en croissance de 18,5% d’une année sur l’autre pour frôler les 438 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’année. Iliad souligne que le chiffre d’affaires de l’activité mobile est porté par la hausse de 23% de celui des services « grâce à l’amélioration du mix abonnés et aux migrations des abonnés au Forfait 2 euros vers le Forfait Free (19,99 euros / mois) ». Sans néanmoins détailler le taux occupé par cette partie de l’activité.

Moins impressionnante, la dynamique commerciale se constate également sur la partie fixe avec 77 000 nouveaux recrutements pour frôler les 6 millions d’abonnés (5,95 millions). Un volume qui, sur la même période, se rapproche des 96 000 nouveaux clients de Bouygues Telecom, qui mène l’offensive sur le secteur avec des offres tarifaires agressives. Dans tous les cas, la performance de Free dans le fixe s’améliore sur le début de l’année face aux 63 000 recrutements du dernier trimestre 2014. Reste à savoir si cette la nouvelle Freebox mini 4K annoncée début mars est à l’origine de cette amélioration. L’opérateur ne le précise pas mais souligne que 700 000 de ses abonnés disposent du très haut débit aujourd’hui apporté essentiellement par les capacités à plus de 30 Mbit/s du VDSL2 ainsi que de la fibre optique (jusqu’à 1 Gbit/s).

près de 16,5 millions de clients

Cela se traduit par une hausse presqu’imperceptible d’un chiffre d’affaires qui se rapproche des 640 millions d’euros (+0,3%). Si l’Arpu (le revenu mensuel moyen par abonné) des clients Freebox Revolution semble se fixer au dessus de 38 euros ces derniers trimestres, celui de la Freebox recule. Début 2015, il s’élevait à 34,70 euros, contre 35,10 fin 2014 et 35,50 à l’automne.

Au total, Free compte 16,47 millions d’abonnés. Et le chiffre d’affaires d’Iliad au premier trimestre se fixe à 1,075 milliard d’euros. En hausse annuelle de 7%, essentiellement porté, on l’a vu, par l’activité mobile. Il restera à voir si cette progression se poursuivra face à un Numericable-SFR qui, après avoir enrayé la baisse tarifaires, entend repartir à la conquête des abonnés en 2015.


Lire également
Free : « Nos profits mobiles vont exploser en 2015 »
Numericable-SFR : Rentabilité au forceps et fuite des abonnés mobiles
Bouygues Telecom toujours en perte malgré la hausse du parc clients


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur