4GM2MRéseaux

Plus de 5 milliards de cartes SIM livrées en 2013

crédit photo © lily - Fotolia.com
1 2 Donnez votre avis

Face à la saturation du marché, le volume des puces SIM recule. Aux acteurs de dégager de la valeur à travers les nouveaux services réseaux.

En 2013, le nombre de cartes SIM qui seront livrées dans le monde devrait atteindre les 5,5 milliards d’unités. Soit une croissance attendue de 5%, estime le cabinet d’analyses ABI Research dans son rapport « SIM Cards ». Contre 8% en 2012. C’est la deuxième année consécutive que les taux tombent sous les 10%.

Marché en baisse

Si la prévision peut sembler modeste (à titre de comparaison elle était de 7,4% en France au troisième trimestre selon l’Arcep) du fait de la saturation du marché, les applications qui s’organisent autour de la puce électronique et ses différentes technologies réseau sont elles en pleine explosion. Elles devraient s’articuler autour d’un marché à 2,3 milliards de dollars en 2013 et continuer à progresser dans les cinq prochaines années, promet ABI.

Les acteurs de la filière se doivent donc de tirer la valeur maximale des quelques 7,5 milliards de puces SIM qui seront opérationnelles en 2013. 4G, NFC et ses systèmes avancés de paiements sécurisés, gestion des droits (DRM), authentification et autres applications de chiffrement devraient se multiplier sur les SIM.

La résistance de la 2G

Néanmoins, « même en 2017, plus de la moitié des livraisons sera exploitée pour la 2G », souligne John Devlin chez ABI. Le taux des cartes 3G et 4G passera de 19% en 2012 à 42% en 2017. Quant aux formats 3FF (micro SIM), 4FF (nano SIM) et MFF (M2M), ils occuperont 33% des volumes en 2017 contre 6% l’année dernière.

Au terme des 5 ans, les puces de dernière génération à 512 Ko et plus composeront environ un tiers du marché de la SIM. Pas facile de tirer de la valeur en volume dans ces conditions…

Crédit photo © Lily – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms