Plus de réalité augmentée pour Snapchat avec Cimagine Media

AppsMobilité

Snapchat aurait acquis la jeune pousse israélienne Cimagine Media pour se renforcer dans la réalité augmentée.

Snap aurait procédé à l’acquisition de la start-up Cimagine Media, selon le site israélien Calcalist News. Le montant de la transaction oscillerait entre 30 et 40 millions de dollars.

Il s’agirait pour Snap de créer un centre de développement dans le domaine de la réalité augmentée (AR). La vingtaine d’employés de Cimagine Media en constituerait la base. Snap exploite d’ores et déjà largement l’AR dans son application Snapchat.

Cimagine Media pourrait également apporter sa dimension e-commerce à Snap. Cela constituerait de nouvelles opportunités de sources de revenus. On pourrait alors y voir un coup stratégique alors que Snap se rapproche irrésistiblement d’une entrée en Bourse.

La start-up israélienne a déjà tissé des partenariats avec des marques et des chaînes de détaillants. L’une d’entre elles concerne la société britannique John Lewis Partnership (JLP) avec l’intégration de sa technologie dans son portail de vente en ligne. La fonctionnalité en question permet aux clients de visualiser le rendu d’une pièce avec le meuble choisi positionné virtuellement dans l’espace. La start-up a également noué des partenariats avec Shop Direct, l’un des plus gros détaillants britanniques, et Coca-Cola.

Renforcer la réalité augmentée ou une incursion dans le e-commerce

Dans tous les cas, il s’agit d’épauler les marques dans le domaine de l’AR. Cimagine Media s’appuie sur sa technologie de vision par ordinateur, avec calcul en temps réel sur terminaux mobiles. Reste à savoir si Snap entend creuser le sillon de l’e-commerce ou bien simplement exploiter la technologie AR de Cimagine Media pour les filtres de son application. Cimagine Media a été fondée il y a 4 ans par Yoni Nevo (P-DG), Nir Daube (VP Produit) et Ozi Egri (VP R&D).

Si cette acquisition se confirme, il s’agira alors de la neuvième réalisée par Snap, précise ITespresso.

Dernière en date : celle de Flite le 19 décembre dernier. Avant cela, Snap avait également mis la main sur Bitstrips pour 100 millions de dollars (création de bandes dessinées), Vurb pour 110 millions de dollars (moteur de recommandations), AddLive pour 30 millions de dollars (chat audio et vidéo), Looksery pour 150 millions de dollars (reconnaissance faciale), Vergence Labs pour 15 millions de dollars (start-up qui planchait sur des lunettes de réalité augmentée baptisées Epiphany Eyerwear), Scan.me pour 50 millions de dollars (QR scanning et iBeacon) et Seene en juin dernier pour un montant non divulgué (app photo 3D).

A lire aussi :

Snapchat esquisse son entrée en Bourse en 2017

Snapchat victime de l’ingénierie sociale

Crédit Photo : Focal Point-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur