Télégrammes : Pokémon Go machine à cash, Telegram piraté ou pas, Twitter racheté par Ballmer ?

AppsMobilitéPolitique de sécuritéRégulationsSécurité
0 1 Donnez votre avis

En attendant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, accordez-vous un dernier tour de chauffe vers les télégrammes du soir.

Pokémon Go rapporte beaucoup d’argent. L’application est gratuite mais il est possible d’acheter des Poképièces. Un analyste de la mobilité, Sensor Tower, a estimé que depuis son lancement l’application a dépassé les 160 millions de dollars de revenu. Un succès qui ne demande qu’à s’amplifier car l’application n’est pas ouverte dans tous les pays. De plus, l’arrivée de la publicité à travers des emplacements sponsorisés va encore dynamiser les revenus de Pokémon Go. En tout cas l’application prend du temps. Une étude montre que les joueurs en moyenne jouent 75 minutes à comparer à 35 minutes pour l’app Facebook.

Telegram piraté ou pas ? Un groupe a revendiqué le piratage de plusieurs comptes « sensibles » de la messagerie sécurisée, ainsi qu’une base de données de 15 millions de numéros de téléphone d’utilisateurs iraniens. Pour arriver à ce résultat, le groupe de pirates s’est servi d’une faille dans la vérification par SMS d’un compte. Pour la base de données, ils s’appuient sur l’API ouverte Telegram pour les développeurs et qui contient des informations comme les numéros de téléphone. Pavel Durov, CEO de Telegram, est intervenu sur un blog en contestant l’accès aux comptes en rappelant le besoin d’avoir une double authentification (une option activable). Et pour les numéros de téléphone, la récupération de ces informations n’est plus possible aujourd’hui avec les modifications apportées à l’API.

Twitter racheté par Steve Ballmer ? Une rumeur prête à l’ancien dirigeant de Microsoft, ainsi qu’au prince saoudien Al-Waleed ben Tala de vouloir racheter Twitter. Une association pour proposer un prix par action de 22 à 26 dollars. Pour l’instant, il semble peu probable que Twitter ait envie de se vendre en pleine phase de redressement. Le prince saoudien et Steve Ballmer sont actionnaires du site de microblogging à hauteur de 9%. Pour les analystes, cette rumeur pourrait aiguiser les appétits des fonds activistes ou d’une autre entreprise pour acheter Twitter. Avec cette rumeur, l’action de Twitter a bondi de 9%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur