Télégrammes : Pokemon Go téléchargements record, Cyanogen rassure, Apple relance sa voiture électrique

AppsMobilitéOS mobiles
0 2 Donnez votre avis

Vaille que vaille, après une simple prière, il est temps de lire les télégrammes du soir

Pokemon Go pulvérise les records de téléchargements. Depuis le 5 juillet, sortie officielle de l’application Pokemon Go dans certains pays, elle a été téléchargée 75 millions de fois sur les deux plateformes, App Store et Google Play, selon le spécialiste de la mobilité Sensor Tower. Pokemon Go n’a mis que 19 jours pour atteindre 50 millions de téléchargements, battant de loin le record de Color Switch avec 77 jours pour atteindre ce même chiffre. Par comparaison, le célèbre Candy Crush avait mis 112 jours pour arriver à ce niveau. Et Sensor Tower rappelle que le jeu en réalité virtuelle a encore une marge de progression avec plusieurs pays non ouverts. Le spécialiste table sur 100 millions de téléchargements au bout de 60 jours.

Le fondateur de Cyanogen rassure. Après les rumeurs de la suppression de 20% de ses effectifs, Steve Kondik, le fondateur de la ROM CyanogenMod alternative à Android, a tenté de rassurer sur son blog. Il n’a pas confirmé ou infirmé les suppressions de postes, mais a précisé que des erreurs avaient été commises et qu’il fallait réparer cela sans toutefois donner des détails. Il est par contre beaucoup moins elliptique sur le sujet du glissement de Cyanogen vers les applications en abandonnant l’OS. Steve Kondik précise que la société n’a pas vocation à aller sur le terrain des applications et reste focalisée sur le développement de l’OS mobile.

Apple relance le projet Titan. Le programme de voiture électrique autonome voit Bob Mansfield prendre le leadership. En effet, selon le Wall Street Journal, les employés en charge de ce projet rapportent maintenant à Bob Mansfield et non plus à Steve Zadesky parti pour d’autres aventures. Apple tente d’insuffler une nouvelle dynamique à son projet de véhicule électrique autonome, futur possible levier de croissance pour la firme de Cupertino. En avril dernier, la société s’était déjà attaché les services de Chris Porritt, un vétéran de l’industrie automobile et ancien vice-président de Tesla, la société fondée et dirigée par Elon Musk.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur