Près de 30 000 sites 4G en service en France

4GMobilitéOperateursRégulationsRéseaux

En avril, Bouygues Telecom reste en tête des opérateurs 4G en matière de sites déployés. Mais SFR a toujours aussi faim. Et Orange reprend du poil de la bête.

Les derniers mois se suivent et se ressemblent en matière de déploiement de sites 4G en France métropolitaine. Mais ils se resserrent. En avril, Bouygues Telecom a conservé la tête du nombre de points haut exploités pour apporter le très haut débit mobile dans le pays. L’opérateur en compte 11 693 (pour 14 406 autorisés). Soit à peine plus de 200 d’avance face aux 11 459 de SFR (13 741 autorisés), selon les résultats du dernier observatoire de l’ANFR (Agence nationale des fréquences). Orange s’en contente de 11 226 (et 12 987 autorisés) alors que Free s’accroche avec 8 169 (pour 10 957 autorisés). Un classement inchangé depuis que SFR a volé sa deuxième place à Orange en janvier dernier.

Mais l’opérateur historique n’a pas dit son dernier mot. C’est d’ailleurs celui qui a le plus activé (409) et obtenu d’autorisations (420) de sites 4G courant avril 2017. Même le très dynamique SFR ces derniers temps s’incline avec 337 nouveaux sites allumés (et 281 nouvellement autorisés). A ce rythme, il pourrait prochainement rattraper le numéro 1 Bouygues Telecom qui s’est contenté de faire rayonner 51 sites (et d’en obtenir 277). Même Free fait mieux avec 101 nouveaux points haut en service pour 356 autorisés le mois dernier.

Retour de Bouygues Telecom sur le 700 MHz

Au total, le pays compte 34 425 sites 4G, dont 29 792 en service. Le mois d’avril a connu un petit ralentissement de l’activité avec 2,4% de demandes supplémentaires en un mois (contre 3,1% en mars) et 1,9% d’antennes mises en service (2,3% le mois précédent). Le 1800 MHz reste la bande la plus dynamique en matière de déploiements avec une évolution de 4,6% pour 21 427 sites autorisés. Les points hauts de l’ancienne bande 2G vont bientôt rattraper les 22 470 qui portent les fréquences 2 600 MHz (+2,5%). Mais les 800 MHz restent en tête de l’infrastructure mobile en France avec 25 858 sites autorisés en 4G (+3%).

Le 700 MHz sont portés par 970 sites (+1,6%). Essentiellement ceux de Free (qui en a allumé 721). Mais, après avoir été le premier à activer le 700 MHz Bouygues Telecom semble de nouveau y revenir alors qu’il avait laissé ses 3 sites 700 MHz en sommeil depuis près d’un an. L’opérateur a obtenu 16 nouvelles autorisations en avril. De leur côté, Orange et SFR s’obstinent à retenir leurs investissements dans cette nouvelle fréquence.


Lire également
Déploiement 4G : Bouygues Telecom sauve sa tête en mars
Monaco Telecom bascule sa 4G à 1 Gbit/s
5G : les petites cellules sont sans danger pour la santé, assure l’ANFR

crédit photo : Alexander Supertramp – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur