Processeurs dual-core : AMD bat Intel par KO

Régulations

Dans un ensemble de ‘benchmarks’ menés par News.com, la technologie de processeur dual-core d’AMD ressort vainqueur, sur tous les tests?

Dans une pleine page de pub dans un journal américain, AMD invitait Intel à l’affronter en duel afin de comparer leurs technologies dual-core (processeurs avec deux c?urs).

Ce face à face marketing et hautement médiatique, Intel l’a refusé, logiquement. Mais notre confrère américain News.com a relevé le défi? Dans cette confrontation de processeurs dual-core, sont montés sur le ring les Athlon 64 X2 4800+, 4600+, 4400+, 4200+ et 3800+ d’AMD, face aux Pentium Extreme Edition 840, D 840, D 830 et D820 d’Intel. Ils se sont affrontés en 7 rounds, autour de 7 benchmarks : – Usage quotidien, avec du mutitâche et des applications multimédia, la productivité de bureau et la création de contenu Internet. – Jeu 3D associé aux cartes graphiques 3D sous Half-Life 2. – Multitâches sur une série d’applications, deux tâches intensives s’exécutant simultanément, l’encodage DivX d’un fichier de 85Go et le scan antivirus de 40Go de données. – Edition graphique d’une photo sous Photoshop. – Encodage MP3. – Encodage vidéo. – Rapport qualité/prix sur la base du prix constructeur au 1000 publié par les fondeurs. Au final, AMD sort nettement vainqueur de la confrontation, puisque sur tous les tests l’Athlon 64 X2, dans ses configurations haut de gamme 4800+ et 4600+, mais aussi selon les tests dans les configurations inférieures, occupe systématiquement les premières places. Sur une notation sur 100, News.com attribue 100 à AMD et 0 à Intel. Pourquoi, ou plutôt comment un tel résultat ? Pas de secret, le contrôleur mémoire d’AMD – qui assure la transmission des données entre le CPU et la mémoire – est intégré aux processeurs Athlon et Opteron, ce qui leur confère cette supériorité. Sur l’architecture Intel, la distance entre le contrôleur ? sur le chipset de la carte mère – et le processeur dans son socket, génère des temps et délais de réponse qui à eux seuls expliquent les différences de résultat. Les tests proposés sont-ils suffisants pour confronter ainsi les deux fondeurs ? Certes non, car ils ne portent que sur les applicatifs, alors qu’une étude approfondie prendrait en compte l’ensemble d’un éco système qui mêlerait la productivité, la capacité d’amortissement et l’obsolescence des investissements, et la consommation électrique avec l’environnement de travail. Les résultats des tests viennent cependant confirmer le temps de retard d’Intel face à AMD. Qui devrait cependant être comblé avec l’arrivée des nouveaux chipsets et des futurs processeurs du géant des semi-conducteurs. En attendant, AMD peut savourer sa victoire? Les bases de test

Intel Asus P5N32-SLI Deluxe motherboard; Nvidia Nforce 4 SLI chipset; Crucial 1,024MB DDR2 SDRAM 667MHz; 256MB Nvidia GeForce 7800GTX (PCIe); WDC WD740GD-00FLA2 74GB 10,000rpm SATA; Windows XP Professional SP2; Antec 550w power supply AMD Asus A8N32-SLI Deluxe motherboard; Nvidia Nforce 4 SLI chipset; Crucial 1,024MB DDR SDRAM 400MHz; 256MB Nvidia GeForce 7800GTX (PCIe); WDC WD740GD-00FLA2 74GB 10,000rpm SATA; Windows XP Professional SP2; Antec 550w power supply


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur