Programmation : le C perd du terrain, mais reste le numéro 2 du secteur

DéveloppeursEditeurs de logicielsProjets
5 41 Donnez votre avis

Java, C et C++ continuent à caracoler en tête du classement Tiobe. Toutefois, la popularité du C – qui est peu présent sur le web et dans la mobilité – est en baisse.

Tiobe Software livre son verdict concernant la popularité des langages de programmation en août 2016. Premier, Java, avec 19 % de fans.

Le C arrive en seconde position, avec un score en baisse de 3,4 % sur un an, à 11,3 %. Le plus bas depuis les débuts du classement Tiobe, en 2001. En cause, une présence faible sur certains marchés. Ainsi, le C n’arrive pas à se faire une place sur le web, qui met l’accent sur des langages de programmation de plus haut niveau (que ce soit côté client ou serveur). Même chose dans le secteur de la mobilité, où Java (Android) et Objective-C/Swift (iOS) trustent le marché.

De bas niveau, le langage de programmation C ne progresse que peu au fil des ans. Une stabilité de bon aloi, mais qui ne booste pas sa popularité sur la Toile. Chose d’autant plus vraie que les géants de l’IT, comme Microsoft, Google, Apple ou encore Oracle, mettent tous en avant d’autres solutions : C++, C#, Dart, Go, Java, JavaScript, Objective-C, Python, Swift, TypeScript…

Bref, la popularité du C est en berne. Mais il demeure toutefois en seconde place du classement Tiobe. Et pour probablement longtemps encore. De fait, le dernier classement d’IEEE Spectrum, qui prend en compte à la fois les tendances des utilisateurs et les besoins des entreprises, couronne le C comme langage de programmation préféré des développeurs et des employeurs. Voir à ce propos notre précédent article « Le C, nouveau champion des langages de programmation ».

Cap sur la simplicité

Java, C et C++ forment donc encore et toujours le top3 des langages de programmation les plus populaires. Devant C#, qui reste une valeur sure. Mais qui sont les suivants ? Python, PHP, JavaScript et Visual Basic.NET. Des langages de programmation qui ont tous un point commun : ils sont les plus accessibles de leur domaine pour les développeurs amateurs ou occasionnels.

Dans ces langages de programmation simples d’accès, Visual Basic, avec ses deux moutures – classique et .NET – cumule 4,6 % de popularité et devrait donc occuper la 5e place du classement Tiobe, si ce dernier se décidait à les regrouper. Quoi qu’il en soit, les langages simples d’accès (Python, PHP, JavaScript, Visual Basic .NET, Visual Basic ou encore Swift) regroupent 16,8 % de popularité et constituent ainsi une mouvance non négligeable dans le monde de la programmation.

À l’autre bout du spectre, des offres techniques comme l’assembleur attirent un public de curieux, intéressés par une programmation récréative. L’assembleur regroupe ainsi 2,4 % des suffrages, ce qui lui permet de pointer en 10e position du classement, derrière un autre survivant, Perl (2,5 %). Autre outsider, Delphi/Object Pascal, qui pointe en 11e position, avec 2,3 % des suffrages et dépasse ainsi des offres comme Ruby, Swift, Objective-C et R.

  1. Java : 19 %
  2. C : 11,3 %
  3. C++ : 5,8 %
  4. C# : 4,9 %
  5. Python : 4,4 %
  6. PHP : 3,2 %
  7. JavaScript : 2,7 %
  8. Visual Basic .NET : 2,5 %
  9. Perl : 2,5 %
  10. Assembleur : 2,4 %

À lire aussi :
Java, roi des langages de programmation en 2015
L’assembleur dans le top10 des langages de programmation
Apple pousse Swift comme solution d’apprentissage à la programmation

Crédit photo : © Ollyy – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur