Programmation : Embarcadero met Clang et Windows 10 au cœur de son RAD

DéveloppeursProjets
4 3 Donnez votre avis

Delphi 10 Seattle, C++Builder 10 Seattle et RAD Studio 10 Seattle sont mis en ligne aujourd’hui. Ils offrent une compatibilité avec les nouvelles API de Windows 10 et une meilleure stabilité.

Embarcadero vient de livrer une nouvelle édition de ses outils de développement. Sont proposés, Delphi 10 Seattle, C++Builder 10 Seattle et RAD Studio 10 Seattle, qui permet à la fois de développer en Pascal objet (via Delphi) et C++.

Première nouveauté, un support complet de Windows 10. « Les développeurs Delphi et C++ peuvent rapidement migrer leurs applications VCL et FMX vers Windows 10. Les composants et API compatibles Windows 10 et UWP/RT en natifs, les composants visuels Windows 10 VCL, et la mise à jour du support Windows 10 pour FMX permettent à ces applications d’être compatibles avec les nouvelles fonctionnalités de Windows 10, » explique l’éditeur.

Autre nouveauté, l’environnement de développement intégré à ces outils pourra maintenant gérer le double de mémoire vive. Ceci se traduit une stabilité et des performances en hausse, en particulier sur des projets multiplateformes lourds. L’éditeur a par ailleurs revu ses processus de développement, test et documentation, ce qui devrait se traduire par des outils plus stables et de meilleure qualité. Un point qui restera à vérifier dans la pratique auprès des utilisateurs de cette famille de solutions de programmation.

Embarcadero RAD Studio
Embarcadero RAD Studio

Un nouveau compilateur C++

Troisième annonce majeure liée à la vague Seattle, l’adoption d’un nouveau compilateur C++ basé sur le projet Open Source Clang (lié à LLVM). Ce dernier supporte Windows (32 bits et 64 bits) et les plates-formes mobiles (Android et iOS). Il apporte une mise en œuvre complète du standard C++11, ainsi qu’une gestion avancée de la mémoire vive. Avec ce nouveau moteur de génération de code, Embarcadero affirme sa position en tant que fournisseur majeur d’outils de compilation C++.

« RAD Studio 10 Seattle est de loin notre mise à jour la plus importante de ces dernières années, explique Michael Swindell, vice-président senior produits chez Embarcadero. Année après année, Embarcadero a créé la plus grande communauté de développeurs Windows, après Microsoft lui-même. » Une position que la société entend bien conserver.

Le prix de la portabilité

Les outils de développement d’Embarcadero permettent de créer des applications Windows, OS X, Android et iOS depuis un même code source, grâce au framework FireUI. « Avec RAD Studio 10, la création d’applications Windows 10, la mise à jour des applications Windows précédentes et l’extension de ces applications vers iOS, Android, Mac et IoT deviennent particulièrement faciles et rapides », confirme Michael Swindell.

Reste que cette universalité à un prix, avec un tarif de base de 1243 euros HT pour Delphi et C++Builder en mouture multiplateforme (250 euros HT pour la seule compatibilité Windows), et jusqu’à plus de 5000 euros HT pour les versions les plus avancées de RAD Studio. Ouch !

À lire aussi, notre dossier programmation Raspberry Pi :
Raspberry Pi et développement : Apprendre à programmer (épisode 1)
Raspberry Pi et développement : Java SE, first class citizen (épisode 2)
Raspberry Pi et développement : C/C++ à toutes les sauces (épisode 3)
Raspberry Pi et développement : du calcul au Big Data (épisode 4)
Raspberry Pi et développement : .NET, avec ou sans Windows (épisode 5)
Raspberry Pi et développement : un RAD nommé Xojo (épisode 6)

Crédit photo : © Julien Eichinger – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur