QNAP livre un NAS original alliant puce ARM et Android

ComposantsData & StockagePCPoste de travailStockage
QNAP NAS Android
4 11 Donnez votre avis

Les nouveaux NAS TAS-168 et TAS-268 de QNAP s’appuient sur une puce ARM et le système d’exploitation Android. Une première sur le marché.

La nouvelle famille de NAS TAS-168 et TAS-268 de QNAP est maintenant proposée sur le site taïwanais du constructeur, dans son fief d’origine. Elle devrait toutefois être présentée au public français lors de la QNAP Expo du 21 octobre prochain.

Ce NAS a pour particularité de fonctionner sous Android. Son cœur reste un noyau Linux, fonctionnant sur une puce ARM, mais renforcé par la présence d’Android, qui permet d’accéder à une large logithèque.

La firme n’a pas pris trop de risques concernant le composant adopté ici. Elle s’appuie sur une offre ARM assez classique dans le secteur des systèmes de stockage réseau. Le composant utilisé ne propose ainsi que deux cœurs cadencés à 1,1 GHz. Il est toutefois épaulé par 2 Go de RAM, 4 Go de mémoire flash, et 1 (TAS-168) ou 2 (TAS-268) disques durs 3,5 pouces d’une capacité maximale de 2 To.

Après les 128 Go des tablettes Magnus d’Archos et les smartphones haute-capacité de Saygus, voici venir le terminal Android pourvu de téraoctets d’espace de stockage. C’est bien évidemment le marché des set-top boxes qui est adressé ici, avec une offre mieux pourvue en espace de stockage que les boxes Android classiques.

Support H.265 4K

Pour le multimédia, une prise HDMI 4K est de la partie. Le GPU intégré au processeur ARM est compatible avec les formats les plus courants, y compris le H.265. La connectique comprend un port Ethernet Gigabit, quatre prises USB 2.0 (pour tous vos périphériques) et un port USB 3.0.

Si une télécommande est fournie par défaut, ces NAS pourront également accepter clavier et souris, afin d’aborder confortablement le marché desktop. Un choix qui n’est pas si ridicule qu’il en a l’air de prime abord. La plupart des navigateurs web modernes sont aujourd’hui accessibles sous Android, ainsi qu’une importante logithèque de plus de 1,7 milliard de titres.

Avec le succès des smartphones et tablettes, Android est devenu un OS plus commun que Windows sur le marché de l’informatique grand public. Sa logithèque lui permet d’aborder sereinement plusieurs marchés : la lecture de médias, les applications éducatives, le monde du jeu, mais également la gestion des fichiers présents sur le NAS, directement depuis un téléviseur sur lequel il sera connecté.

Pour les entreprises aussi ?

Seul manque à l’appel le secteur de la productivité. L’arrivée programmée de poids lourds comme LibreOffice pourrait toutefois changer la donne. Côté multimédia, les machines iOS montrent aujourd’hui la voie, avec un excellent support Midi et un virage pris récemment vers le monde du montage vidéo.

Cette lente progression des OS mobiles vers le monde desktop pourrait intéresser les entreprises. Chose d’autant plus vraie qu’au repos, les NAS de QNAP consomment très peu d’énergie : 1,4 W pour le modèle à un disque dur ; 5,8 W pour celui proposant le support de deux disques en Raid.

À lire aussi :
Android 6.0 Marshmallow : les données personnelles enfin protégées ?
Le méchant Android a cassé mon Java, pleurniche Oracle
Skype for Business bientôt sur Android et iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur